La réponse percutante de Ousmane Gaoual à Bah Oury

C’est l’une des pires zones de turbulence à laquelle l’ Union des Forces Démocratiques de Guinée est confrontée depuis l’arrivée de Cellou Dalein Diallo à la tête de ce principal parti de l’opposition en Guinée.

Le premier vice -président de l’ UFDG, en exil en France depuis juillet 2011, menace de rentrer au pays dans les meilleurs délais. Objectif: éjecter Cellou Dalein Diallo et prendre le contrôle du parti.

Mais la riposte des proches du principal opposant à Alpha Condé n’a pas tardé à venir.

C’est le virulent député de la circonscription de Gaoual qui s’est chargé de lancer la contre-offensive dans les colonnes de guineechrono.net. Une réponse percutante signée Ousmane Gaoual Diallo.

 » Je pense qu’il en parle de temps en temps comme si l’ UFDG est son bien personnel. Mais, ça c’est avoir du mépris pour nous, c’est avoir du mépris pour le parti, c’est avoir du mépris pour toutes ces femmes et jeunes qui ont fait vivre l’ UFDG jusqu’au jour d’aujourd’hui ».

 » Il ( Bah Oury ndlr ) ne constitue absolument pas une menace. On ne peut pas reprendre le parti comme ça. Le seul moyen de reprendre le parti, c’est le congrès. Malheureusement pour lui, il n’ y a pas de congrès pour l’instant. C’est une manière de parler. Nous prenons acte de tout ça.
Nous verrons tous ce que son retour en Guinée va changer au sein du parti », rappelle Ousmane Gaoual Diallo au micro de nouvelledeguinee.

Avant de rappeler que l’ Union des Forces Démocratiques de Guinée n’est en aucun cas la propriété personnelle de Bah Oury, le député de Gaoual indique que le retour à Conakry de l’ancien ministre de la réconciliation nationale n’inquiète pas du tout les proches de Cellou Dalein Diallo.

 » Nous verrons tous ce que son retour en Guinée va changer au sein du parti« , a lancé Ousmane Gaoual Diallo en guise défi.

Depuis la proclamation des résultats de la présidentielle du 11 octobre dernier, rien ne va plus entre Bah Oury et ses proches et le président de l’ UFDG.

L’ancien ministre de la réconciliation nationale et ses proches ne veulent plus de Cellou Dalein Diallo à la présidence de l’ Union des Forces Démocratiques de Guinée.

Fort de son élection à la tête du parti, à la faveur du dernier congrès en date, pour un mandat de 5 ans, l’ancien premier ministre de Conté n’entend pas se laisser faire. D’où l’avertissement qui vise Bah Oury et le somme de rentrer dans les rangs, de se plier aux exigences des règlements et principes de l’ Union des Forces Démocratiques de Guinée. Sous peine d’être débarqué à jamais.

About admin

Check Also

Qui est honorable Claude Kory Kondiano ?

L’honorable Claude Kory Kondiano est le président de l’Assemblée Nationale de Guinée, issu de la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.