Culture/ Soirée de retrouvaille au parlais du Peuple : Les membres du Cercle des Ingénieurs et Amis pour le Développement (CIAD) se réjouissent

Le Cercle des Ingénieures et Amis pour le Développement (CIAD), a organisé, la nuit du samedi, 19 décembre 2015, une soirée de retrouvaille, au parlais du peuple.

 Cette soirée de retrouvaille, a permis aux membres du Cercle des Ingénieures et Amis pour le Développement (CIAD) de se souvenir des moments difficiles traversés ensemble à l’école préparatoire des ingénieures de Kindia. Mais aussi, de décerner les attestations de satisfécits à leurs encadreurs de l’école préparatoire des ingénieures de Kindia.

 Pendant la cérémonie d’ouverture, Madame Aissatou Touré, encadreur à l’école préparatoire d’ingénieures de Kindia, a prononcé, « je tiens à vous remercier au nom des encadreurs de l’école préparatoire d’ingénieures de Kindia. Cette soirée de retrouvaille me va droit au cœur, par ce que c’est une occasion pour vous, de nous retrouver. Depuis 2004, j’ai perdu de vue de certains étudiants. Mais Dieu soit louer aujourd’hui on s’est retrouvé et on est vraiment réconforté.

 Je sais que votre CIAD ira toujours de l’avant. Par ce que nous continuerons à penser à vous, tout comme les étudiants qui nous ont quittés et qui n’ont pas pu continuer les études avec nous, mais aussi à certains encadreurs qui nous ont quitté. La fraternité que vous voulez consolider, est déjà renforcer depuis les premières heures à l’école préparatoire d’ingénieurs de Kindia. Pour être camarade, ce n’est pas se regardé en face les uns et les autres, plutôt il faut toujours regarder ensemble vers la même direction.»               

 De son côté le coordinateur général du Cercle des Ingénieures et Amis pour le Développement (CIAD), Aboubacar Sow a fait comprendre, « la soirée de retrouvaille des membres du CIAD de ce samedi nuit 19 décembre 2015, est la première édition qui n’a pas du tout été facile à réunir tout le monde. Ce jour, est un jour de réjouissance et de tristesse, puisqu’on a perdu certains de nos amis de promotion à très jeune âge.

 Le CIAD, est une Organisation Non Gouvernementale (ONG) et apolitique qui a vu jour en 2014 sous l’initiative des anciens étudiants de l’école préparatoire des grandes écoles d’ingénieures de Kindia. Ils sont mobilisés et engagés pour la promotion des membres en général, et la valorisation du métier des ingénieures en particulier. Le CIAD participe au développement du pays par le montage et la réalisation des projets de développement, promouvoir le métier de l’ingénieure, contribuer au renforcement des compétences des membres.

 L’idée de création de cette organisation, CIAD, est motivée d’après un certain nombre de constat qui se repose en deux observations, analyser les immenses potentialités de notre pays non encore exploitées et en cours d’exploitation et la valorisation des compétences des ingénieures du pays pour l’émergence de l’expertise locale. »                   

 Il est à rappeler que le Cercle des Ingénieures et Amis pour le Développement (CIAD), basé sur trois fondements notamment, la créativité, l’innovation et le développement, consolidant l’unité, la fraternité et l’amitié entre les membres, n’est pas seulement composé d’étudiants de l’école préparatoire des ingénieures de Kindia. Mais le CIAD, compose aussi les étudiants ingénieures diplômés des instituts d’ingénieures de Boké et de Gamal Abdel Nasser de Conakry.   

 

Jacob Kpézé Guilavogui pour sinceryguinee.com

(00224) 622-37-26-71

 

About admin

Check Also

Guinée Conakry en miniature

Le 03 avril 1984, à la monté au pouvoir de la deuxième République du feu …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.