Site d'information générale sur la Guinée!

Le groupe EI a déjà utilisé des armes chimiques, selon la CIA

Dans des extraits d’une interview diffusés jeudi sur la chaîne américaine CBS, John Brennan, le directeur de la CIA, affirme que le groupe Etat islamique a déjà utilisé des armes chimiques et qu’il est capable d’en fabriquer.

« Nous avons certaines informations indiquant que le groupe Etat islamique a utilisé des armes chimiques sur le champ de bataille. Des rapports disent que les terroristes ont accès à des précurseurs et des munitions chimiques qu’ils sont capables d’utiliser », explique le directeur de la CIA, l’une des agences des renseignements américains, dans des extraits d’une interview accordée à la chaîne CBS et diffusés jeudi. Des déclarations qui confirment des soupçons évoqués par plusieurs sources sur le terrain ces derniers mois.

Interrogé sur la capacité des jihadistes à exporter ces agents chimiques pour une utilisation hors d’Irak ou de Syrie, John Brennan répond qu’il est possible que cela arrive. « C’est pourquoi il est si important de couper les routes de communication, souligne-t-il. Les renseignements américains sont activement impliqués afin de détruire l’organisation Etat islamique et d’obtenir le plus d’informations sur ce qu’ils ont à disposition en Irak et en Syrie. »

« La CIA pense que le groupe EI a la capacité de fabriquer de petites quantités de chlorine et de gaz moutarde », explique également John Brennan.

Mardi, le coordonnateur du renseignement américain James Clapper avait affirmé que le groupe Etat islamique avait « utilisé des produits chimiques toxiques en Irak et en Syrie, y compris » le gaz moutarde. Il avait expliqué que c’était la première fois qu’un groupe extrémiste avait produit et utilisé un agent chimique dans une attaque depuis un attentat au gaz sarin dans le métro de Tokyo, en 1995.

Depuis le début du conflit syrien, le régime comme la rébellion ont été accusés à plusieurs reprises d’avoir eu recours à des armes chimiques.

À propos admin

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*