Viol d’une jeune Tchadienne: arrestations et marche en noir et blanc

Au Tchad, la justice a annoncé mardi 16 février avoir arrêté les huit présumés violeurs de la jeune fille, un viol filmé et posté sur les réseaux sociaux qui a provoqué de grandes indignations au sein de la population. Des indignations qui ne sont pas prêtes de retomber, malgré les propos apaisants des autorités.

Le parquet général auprès de la Cour d’appel de Ndjamena dit s’être saisi de l’affaire, même si aucune plainte n’a été déposée jusque-là. L’enquête menée par la police a évolué très vite.

« La police a pu interpeller et déférer au parquet ce jour, 16 février : Mahamat Bichara, Hassane Al-Hassine Fadoul, Abdel-Malick Moussa, Salahadine Moussa Faki, Mahamat Baradine Hissein. Nous venons d’apprendre par la bouche du directeur général de la police nationale que les fugitifs Abdramane Tidjani et Miss alias Djounga, Mahamat Hamat Hadjar, Haggar Brahim Mahamat et Hassan Nourène ont été repérés à Mara dans le premier arrondissement de la ville de Ndjamena et l’opération de leur arrestation est en cours », a déclaré Louampambé Mahouli Bruno, procureur général près la Cour d’appel de Ndjamena.

About Amara Touré

Check Also

Train de vie : Pourquoi la Norvège est elle le pays le plus heureux du monde ?

Dans son rapport annuel de 2017, l’organisation des Nations unies (ONU), a publié  ce lundi …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.