Les médicaments de la rue, un mal qui nuit dangereusement à la santé.

Considérés comme l’uns des moyens (financier), le plus abordable à accéder au système thérapeutique, les médicaments de la rue sont cependant, ceux qui empoisonnent sérieusement à la bonne santé de nos populations.

Plus que jamais inquiétant, cette pratique qui perdure depuis longtemps au sein de notre pays, a considérablement provoquée de multiples conséquences sur le plan sanitaire et médical des patients.

Certes, le constat est amer, lorsqu’on parcourt l’ensemble de la ville de Conakry, l’on aperçoit en masse les étalagistes de ces produits (médicaments), souvent perçus en mauvais état, au grand dam des populations en particulier les patients.

Ainsi, sur la question, notre équipe de reporter a tendu le micro à certains citoyens afin de recueillir le sentiment des uns et des autres.

Sidiki Magassouba vendeur « nous vendons ces produits, pour plusieurs raisons, la 1ère consiste à gagner notre petit pain, la deuxième, servir les plus démunis, parce qu’ils n’ont certes pas les moyens de s’en procurer des produits de la pharmacie, le niveau de vie des guinéens est extrêmement faible » à t-il expliqué.

Sacko Fanta, pharmacienne « il est déplorable de constater cela, c’est une pratique extrêmement risquant, s’approvisionner des médicaments caduques, est un suicide pour moi. Je pense que la santé n’a pas de prix, quelques soit la cherté des produits pharmaceutiques, la bonne santé de la personne valle mieux que ça (argent) »

Toutefois, au-delà de ces multiples témoignages, force est de reconnaitre que la consommation des médicaments de la rue affecte dangereusement à la santé et ternie davantage l’image de la pharmacie guinéenne. Pour ce faire, le Ministère de tutelle y compris aux ONG sanitaires et médicales  devraient mettre en place, un moyen efficace permettant au citoyen lambdas de se procurer sans peine à un meilleur système de soins.

A.Touré


About Amara Touré

Check Also

Conférence de presse

L’OGDH condamne l’interdiction du droit de manifester L’interdiction des manifestations par le gouvernement à travers …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.