Secrétaire des affaires religieuses

4ème conférence islamique nationale, qui avait pour thème, l’islam en Guinée : Quelle vision, quelle organisation dans un monde confronté à des conflits d’ordre religieux ?, qui se tiendra du 09 au 11 mai 2016 au palais du peuple, sous la haute autorité de son Excellence Prf. Alpha Condé, président de la république.

D’entrée, le secrétaire général de la ligue islamique et des affaires religieuses, El hadj Abdoul Karim Dioubaté, à dans son discours remercier et féliciter les participants et participantes  des 33 préfectures et les 5 représentants de la Capitale  qui ont fait le déplacement.

Lors de ma passation de service  du 08 janvier 2016, j’avais promis prioritairement la convocation de la 4ème conférence islamique nationale qui est aujourd’hui la première action phare de la lettre de mission  du N° 154 du 11mars 2016 que M. le premier ministre à bien voulu m’adresser, en contre attaque la présence conférence à : l’islam en Guinée, quelle vision, quelle organisation dans un monde confronté à des conflits religieux.

Pour le secrétaire général, le gouvernement du Prof. Alpha Condé entend donnée une dimension nouvel à sa politique d’opposer la santé et la terreur, et pour cela donnée la démonstration que nous les guinéens restons fidèles et dignes de notre héritage humaniste  Africaine.

Poursuivant, Diuobaté n’a pas manqué de dire que l’islam reste en terme démographique la religion dominante en Guinée avec 85%. C’est pourquoi, j’appel avec insistance et respect tous les guinéens d’être une et indivisible.

Pour le Prof. Alpha Condé, rendons hommage au premier Imam de Coyah, cet homme est un exemple de bon serviteur de Dieu, car il n’hésite pas de dire la vérité à qui que ça soit. Il fait un bon conseiller pour lui sans démagogie, rien que la vérité.

Aux conférenciers, il a signifié que la religion musulmane, est comme un arbre qui a plusieurs branches. ‘’ Moi je m’emploierais au respect des valeurs humaines et de la religion’’.

Saluant les efforts des pays amis  dans la formation des Imams, il a souligné que mieux nos Imams seront qualifiés moins il y aura une mauvaise interprétation du Saint coran.

Parlant de tares sociales, le Prof. Alpha Condé a émis l’espoir que la 4ème conférence Islamique prendra en compte le phénomène de l’alcoolisme, la drogue, la violence faite aux femmes et les mariages précoces qui sont des facteurs déshonorant  de l’islam.

Parlant de l’existence de 516 organisations non gouvernement  au compte de l’islam, le président de la République entend donner à l’administration du territoire la vérification correcte de l’existence de ces ONG et leur moralité pour éviter à notre pays ce qui se passe ailleurs.

BIS

About admin

Check Also

Pâques prière et réjouissance

A l’occasion de la fête de Pâques 2018, des prières et des bénédictions suivies des …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.