SONY DSC

Justice : « J’ai été le garde corps du professeur Alpha Condé, lorsque qu’il était dans l’opposition dans les années 90 » déclare l’honorable Ousmane Gaoual Diallo.

C’est dans une salle d’audience archicomble , que s’est déroulée ce mercredi 10 aout le procès du député de L’UFGD Ousmane Gaoual Diallo, au tribunal de 1ère instance de Dixinn.

C’est à partir de 10h 30 que le procès a été poursuivit devant le prévenu et le groupe des plaignant constitué de M Bantama sow y compris du secrétaire administratif de RPG arc en ciel étaient présentent au procès de ce mercredi.

Aux dires des avocats de la défense, en se basant de l’article 65 de la constitution, qu’aucun membre de l’assemblée nationale, ne peut être poursuivit, sans l’autorisation du parlement. Ceci étant, que la mise en arrêt de M Gaoual Diallo, est purement une violation de droit.

En outre, en se référant du code de procédure pénale, le procureur de la République cite dans l’article 68, 386 et 391 sur le fragrant délit sur les propos outrageux, d’offenses et de dictateur à l’égard du chef de l’Etat, devraient être poursuivit.

Considérant, la gravité des messages à l’endroit des victimes (M sow, Barry et Sankhon), le procureur de la république à par ailleurs évoqué le statut qu’incarne la fonction du président de la président au prévenu de M Diallo.

De son coté, le député prévenu se défend sur la nature préventive de son propos et constituant une sonnette d’alarme vis-à-vis du peuple de guinée ; ce qui aurait empêché ces cadres menacés de changer leur méthode. Selon M Ousmane Diallo ‘’ Gaoual’’, ces propos ont permis aux cadres de RPG de passer à la sensibilisation de leurs militants et de renoncer à la contre manifestation, dit-il.

Répondant à la question d’un avocat de la partie civile, M Diallo affirme, qu’il a été le garde du corps d’Alpha Condé dans les années 90, lorsqu’il était de l’opposition. Actuellement vu sa méthode de gouvernance « je suis écœuré » souligne Gaoual Diallo.

Dans la foulée, apparait un autre porteur de plainte méconnu par le public, nommé Lansana Komara, secrétaire administratif de RPG arc en ciel, soutenant la plainte des cadres de son parti, pour ce faire ; je cite «  je porte plainte, parce que, les cadres de notre parti se sentent menacés et l’intégrité de notre parti aussi »

Le procès se poursuivra demain jeudi 11 aout 2016 à partir de 10heures.

Amara Touré, depuis le tribunal de 1ère instance de Dixinn, pour NRguinée.net

About Amara Touré

Check Also

Bac 2018 : les résultats amers pour les candidats

Après plus de deux semaines de suspense et de psychose, les résultats du baccalauréat 2018 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.