Religion: FONDCIB organise une conférence Islamique en faveur de la paix

Dans l’esprit de participer au rayonnement de l’Islam, la paix et la concorde nationale, la Fondation pour le Développement et la Culture Islamique de Bissikrima (FONDCIB) en apport avec le secrétariat général des Affaires Religieuses et la Grande Mosquée Fayçal de Conakry a organisé samedi, 24 septembre dernier une conférence islamique portant sur le thème : « l’Islam c’est la paix ». La cérémonie a eu lieu dans la salle des congrès du palais du peuple de Conakry en présence des directeurs communaux des affaires religieuses des cinq communes, des Imams ratibs de Conakry ainsi que leurs conseillers.

Elle était placée sous la présidence d’honneur du gouverneur de la Banque Centrale de la République de Guinée (BCRG), Dr. Loucény Nabé.

La présidente de la Fondation pour le Développement et la Culture Islamique de Bissikrima (FONDCIB), Mme Fofana Hadja Djégane Linguère N’Diaye a, au nom de ses membres salué et remercié les invités qui ont bien voulu honorer de leur présence à la rencontre.

Dans son intervention, Hadja Djégane a souligné que l’objectif de cette conférence est non seulement de motiver les musulmans à mieux connaître et bine pratiqué l’Islam mais aussi à instruire les fidèles à une culture de paix et la quiétude pour le développement de notre chère patrie. Car, selon elle, il ne saurait y avoir de progrès sans paix durable tout comme il saurait y avoir de paix sans implication des jeunes et des femmes.

C’est dans cette perspective que l’oratrice a instruite la couche juvénile et aux femmes à beaucoup plus de considération tout en se débarrassant de l’esprit égoïste les uns envers les autres pour la construction d’une Guinée forte et prospère à travers la promotion d’une culture islamique et de paix et de solidarité pour le plus grand bonheur de nos populations.

Le chef de cabinet du secrétariat général des Affaires Religieuses, El Hadj Karamo Diawara a, à son tour souligné que le thème développé au cours de cette conférence-débat est très significatif en islam dans la mesure où aucune nation, ou aucune famille ne peut se développer sans la paix. Selon El Hadj Diawara, la paix fait partir des objectifs de l’islam pour lequel l’islam a été relevé au Prophète Mohamed (PSL). Et pour avoir cette paix dit-il, il faut que nous prévenons ensemble et empêché toutes les pratiques qui est hostile à l’unité nationale comme l’ethnocentrisme, l’injustice, l’égoïsme et toutes formes d’exclusion qui peuvent provoquer la haine entre les citoyens et de promouvoir la solidarité et l’acceptation.

En présidant à la cérémonie, le gouverneur de la BCRG, Dr. Loucény Nabé a félicité la fondation pour cette initiative qui rentre non seulement dans le cadre la connaissance de l’islam mais aussi à la création d’un sentiment de pitié et d’acceptation entre les citoyens.

Tous les musulmans son frères et sœurs, c’est pourquoi on doit s’accepte les uns envers les autres pour le renforcement de la paix et de l’unité entre les filles et fils de notre pays pour un développement harmonieux entre nous a-t-il dit.

La rencontre a pris fin par des prières et bénédictions dites en faveur de la paix et stabilité dans notre pays.

Sékouba Kourouma

About Amara Touré

Check Also

Religion : La nuit du destin, Célébrée dans la prière à Dixinn

La communauté de dixinn centre 2, à l’instar de ses coreligionnaires du monde musulman a …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.