Le port des écouteurs : Un risque pour la santé des oreilles.

Des écouteurs ou casques sont conçus pour de récepteur dans les services techniques. Ils sont souvent utilisés dans les cabines ou studios. Mais, il se trouve que le port des écouteurs cause d’énorme problème à la santé humaine.
Nous constatons aujourd’hui, un comportement étrange chez la nouvelle génération. Est-ce une mode ou un style pour les jeunes? Chose qui s’explique par diverses raisons. L’ambition de se faire une star, attirer l’attention des uns ou des autres poussent certains de ces jeunes à se livrer à cette pratique. Cette pratique, souvent causé par assourdir les oreilles. Aussi, parfois provoque des accidents dans la circulation.
Djibril Soumah, est un jeune porteur de casques:« J’aime porter les casques pour écouter la musique. Je le porte pour ne pas être dérangé et pour ne pas déranger les autres ».
Alhassane Camara, père de famille:« Porter des casques ou écouteurs détruit nos enfants. Mais, ils ne savent pas le danger qui leur guette. Or, cette situation tend à être une inquiétude pour les parents des pratiquants».
Sachant que certains n’aiment pas la musique, il y en a qui préfère porter des écouteurs ou casques pour s’informer ou pour écouter la musique. Comme le fait certaines personnes aux heures de pose, dans les bureaux ou après le travail. S’informer des réalités du pays ou du monde.
Ibrahima Kourouma fonctionnaire de son état: « Moi je porte les écouteurs ou casques pour bien m’informer des réalités de mon pays ainsi celles d’ailleurs .Pour moi, c’est le plus important. »
Pour informer les utilisateurs des risques qu’ils encourent en portant les écouteurs ou casques, notre reporter a interrogé sur le terrain un médecin généraliste de la place. Mohamed Camara médecin généraliste, résidant à Bonfi s’exprime sur la question: « La question se pose depuis l’apparition du walkman et plus particulièrement avec l’explosion des baladeurs Mp3, qui assurent une durée d’écoute bien supérieure, une étude publiée debut septembre par l’Institut Britannique de la Surdité (Royal National Institute For Deaf People). Cette étude indique que les deux tiers des utilisateurs réguliers de lecteurs Mp3 ; souffriront un jour de troubles de l’audition. Une autre étude réalisée aux près de jeunes de Manchester, Birmingham et Brighton, la moitié des utilisateurs montent le volume de leur baladeur ou casque à plus de 85 décibels (d’BA), le niveau maximum conseille l’organisation mondiale de la santé a déterminé que l’utilisation d’écouteurs à 85 décibels pendant une heure peut entrainer une perte d’audition.
« Si quelqu’un peut entendre la musique de vos écouteurs à un mètre, vous exposez vos oreilles à de futurs problèmes d’audition l’indique Brian Lamb directeur de l’Institut, qui regrette que les jeunes se soucient peu de leur capacité auditive ».
Pour les chercheurs, la durée d’écoute est un crucial, c’est la combinaison entre la forte intensité sonore et la durée d’utilisation des écouteurs qui augmente les risques de surdité.
Selon mes recherches sur le site Figaro, il est dit, qu’un quart des utilisateurs écoute de la musique 21heures par semaine. Cette même étude de l’Institut Britannique relève aussi que 58% des jeunes ne sont pas conscient des risques liés au Mp3.
Cette même étude reproche aux fabricants de ne pas assez informer les utilisateurs des risques qu’ils encourent. Elle souhaite aussi que les constructeurs équipent les écouteurs de filtre pour éliminer les bruits extérieurs et diminuer le besoin de monter le volume. »
Pour situer les dégâts que causent ces différents écouteurs ou casque telque les écouteurs intra auriculaire etc.
Un autre médecin généraliste, Alhassane Soumah s’exprime « Dans une autre étude publiée en Octobre 2006 sur le même site, deux autres chercheurs Américains ont testé différents Baladeurs : iPOd SANDISK SANSA et Créative ZEN. Tous ces modèles produisent un volume de sortie qui peut atteindre 100 DBA, alors qu’à partir de 85 DBA, l’oreille risque d’être endommagée. La durée d’exposition recommandée varie selon le type d’écouteurs utilisé : les écouteurs intra- auriculaire seraient les plus dangereux ; ils peuvent amplifier le signal sonore d’une dizaine de décibels, soit la différence et le niveau entre la sonnerie d’un réveil et le bruit d’une tondeuse à gazon. Les oreillettes fournies avec le Baladeur ouvrent moins le bruit environnement, ce qui incite l’utilisateur à relever le volume. »
Pour le mieux et le bien n’être, les médecins suggèrent d’appliquer la règle des 60/30 : Limiter le niveau sonore à 60% de son maximum (soit à peine plus la moitié du volume) et d’utiliser les écouteurs intra-auriculaire moins de 30 minutes par jours, Ou de se s’équiper d’un casque de préférence léger.

BIS

About Aissata Conté

Check Also

Bientôt le CHU de Donka sera moderne

Situé au quartier Camayenne dans la Commune de Dixinn, le Centre Hospitalier et Universitaire de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.