Circulation routière : Axe Koubia-Badia un véritable calvaire pour les usagers

Surcharge sur l’axe Badi et koubia situé environ 70 km de la ville Conakry, une route bien goudronnée mais pleine de montagne et virage avec un seul poste de contrôle dirigé par un gendarme ce qui est moins rassurant dans le cadre de la sécurité routière.
Pour en savoir plus, il suffit de faire un petit déplacement vers ces localités pour les réalités de cet axe qui constitue un point de ralliement entre certaines préfectures du pays.
Selon les témoignages recueillis auprès de certains usagers de la route et riverains du Carrefour de Badi et celui de Koubia c’est un grand risque qu’ils encourent a chaque déplacement qu’ils effectuent sur cette route, une surcharge de huit personnes sans compter l’apprenti et les Bébés mais aussi des bagages, dans une voiture de quatre places or norme dont le réservoir est en bidon de cinq litre attaché sur le parabrise droite de devant, pas de ceinture de sécurité ni papiers, un acte que certains qualifient de crime organisé par les chauffeurs de cette route dont la distance est de 32 km environ.
Madame Condé M’balia habitante à Badi « c’est une fierté pour nous les riverains aussi une grande opportunité de faire nos déplacements d’affaires pour Conakry sans difficulté. Le seul problème qui nous tracasse maintenant est le mauvais comportement de ses chauffeurs de taxi, qui n’ont aucun souci qu’avoir de l’argent. Chose qui leurs poussent à faire la surcharge en complicité avec les syndicats qui ne pense qu’a leur poche en ignorant la vie en danger des passagers sur une telle route pleine de virages. » Il faut que les autorités prennent leur responsabilité vis-à-vis de ce fléau afin de protéger nos vies, ajoute Madame Condé.
Madame Bangoura Fatoumata commerçante « la construction du barrage hydroélectrique Kaléta et celle de cette route est une bonne chose pour tous les Guinéens, surtout nous les commerçants qui scionnons entre les marchés hebdomadaires et les habitants de ses localités. Car, le déplacement était pénible. Mais aujourd’hui, avec l’implication du gouvernement, nous effectuons nos déplacements sans aucune crainte. Notre seul souci pour le moment est la sécurité routière.»
M. Aboubacar Camara passager « je suis fier de voir la construction cette route dont la pratique était un calvaire pour nous avant, aujourd’hui Dieu merci on peut quitter ici à 8heure partir à Conakry faire des affaires et revenir le même jour grâce aux consentis par l’Etat Guinéen. »
Madame Barry Aissatou habitante à Koubia « vraiment grâce à la réalisation de cette route je peux dire que nous sommes gâtés à plus d’un titre, tout est facile pour nous. En ce qui concerne le moyen de déplacement vers Badi pour le commerce et d’autres affaires, ce projet du barrage Kaléta a été bénéfique pour nous dans plusieurs domaines notamment la construction des écoles, des ponts, des marchés etc. »
M. Ousmane koumbassa habitant à badi « je remercie beaucoup tous ceux qui se sont battu de prêt ou de loin pour la réalisation d’un tel projet de ce genre dans notre localité, c’est une grande satisfaction qui anime toute la population des différentes sous-préfectures et villages trouvant dans cette zone et qui pratique cette route. » Dans son intervention, M. Koumbassa invité le gouvernement à l’entretien régulier de cette route au bénéfice des citoyens.
Alors, après ses multiples témoignages il est tant pour nous Etat et le Gouvernement de trouver ensemble une politique de lutte contre ces phénomènes de surcharge dans la circulation routière qui est devenu un grand fléau provocateur des accidents de voiture qui en deuil des centaines des milliers familles dans notre pays.

Mohamed N’DIAYE de retour de Koubia

About Amara Touré

Check Also

Conférence de presse

L’OGDH condamne l’interdiction du droit de manifester L’interdiction des manifestations par le gouvernement à travers …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.