Site d'information générale sur la Guinée!

3ème édition du FIFEC

Dans l’esprit d’accompagner le gouvernement de la 3ème république du président Alpha Condé dans sa méthode de sensibilisation des populations afin de lutter efficacement contre la déforestation en mettant en place des stratégies de  protection de l’environnement, le Festival International Film Environnemental de Conakry (FIFEC) une structure qui s’emploi dans le domaine de la sensibilisation des populations en organisant le concours des films environnementaux a sous la houlette de son directeur général, M. Ousmane Touré a, en présence des membres de sa structure, des membres du gouvernement et autres hautes personnalités, procédé le weekend dernier au lancement de la 3ème édition du FIFEC dans la salle de fête de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry.

Cette édition qui est 3ème du genre va, à l’instar des deux autres, connaître la participation d’une vingtaine de films dont quatre (4) films guinéens axés sur la protection de l’environnement qui entreront en lice en vue de prendre les meilleurs qui peuvent servir de matériels de sensibilisation des populations en pour prévenir le réchauffement  climatique dans notre pays et dans le monde.

La cérémonie était présidée par le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique,  M. Abdoulaye Yéro Baldé.

Prenant la parole à cette occasion, le Recteur de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry (UGANC), Dr. Doussou Lanciné Traoré a salué l’idée des organisateurs dans la mesure où la préoccupation de tous les pays de la planète est de nos jours axé sur la prévention du réchauffement climatique. Et pour sortir vainqueur de cette lutte farouche, Dr. Traoré a souhaité l’implication des acteurs à tous les niveaux en vue d’une solution idoine qui permettra de stopper l’avancer du désert.

Satisfait des efforts du gouvernement et les partenaires qui n’ont ménagé aucun effort pour la réussite de ce projet qui consiste à sensibiliser les populations dans l’objectif de protéger l’environnement contre sa dégradation, le directeur général du FIFEC, Ousmane Touré a, au nom de sa structure dit que la projection de ces films en compétition est un acte qui permet aux citoyens non informés sur les dangers du réchauffement climatique d’être au même niveau d’information afin qu’ils participent eux aussi à leur manière à la lutte contre ce fléau qui menace déjà notre planète.

Le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, M. Abdoulaye Yéro Baldé a, au nom des autorités guinéennes, salué l’initiative du FIFEC qui, selon, est entrain de prendre une démarche qui participe à la sauvegarde de notre couvert végétal.  C’est pour cette raison que l’orateur a invité les membres de l’organisation à redoubler d’ardeur pour non seulement au bon déroulement  de ses activités mais aussi à mieux sensibiliser les citoyens sur les dangers de la déforestation (famine, sécheresse…).

Poursuivant son allocution, M. Baldé a exprimé l’engagement de son département à œuvrer en faveur de ce projet si important qui rentre dans le cadre de la sauvegarde des centaines et des milliers de personnes.

La cérémonie a pris fin par une prestation artistique.

                                                                                                    Am Touré/ SK

À propos Auguste

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*