Inondation à Freetown : Les corps des sinistrés surgissent sur le littoral guinéen !

Six jours après le glissement de terrain et d’inondation survenu à Freetown (Sierra Leone) la semaine dernière, les recherches se poursuivent ; tandis qu’on assiste à arriver mortuaire des sinistrés aux différents débarcadères de Conakry.

Ce jet de la mer pousse les autorités maritimes frontalières notamment la République de Guinée à mieux étendre les recherches auxquelles, une conclusion sera donnée dans 90 jours.

Sur le sujet, nous sommes allés à la rencontre de M André Tinguiano superviseur d’ANAIM au port de Boussoura explique :

« Ces corps proviennent de la république sœur de la Sierra Leone, la préfecture de Forécariah et la région de Conakry, ont eu quelques corps pour le moment puisque les recherches continuent. Les informations d’hier  qu’on a réussi, parce que les débarcadères, les agents techniques travaillent, nous ont a pas de repos.

Hier nous avons réussi la mission de la république sœur de la Sierra Léone, représentée par le consul de l’Ambassade qui était venu au débarcadère, ils nous ont informé l’arrivé des corps. Témoigne le Superviseur.

Deux corps ont été retrouvés au port de Boulbinet et hier à 20heure au débarcadère de Boussoura  ont a retrouvé un corps d’une femme et tous les services concernés sont venus, c’est-à-dire la police, l’ANAIM, la douane, la marine nationale, la direction syndicale maritime et sur l’instruction du procureur, le corps a été enterré. Affirme M Tinguiano

Donc, ce qui est une information complémentaire  aussi, dans la préfecture de Forécariah, il y a eu trois (3) corps retrouvés à Matacan, deux enfants et une femme, le débarcadère de Kilifini face à l’archippel de Conakry, deux corps deux ont été repêchés. Donc, pour mieux avoir des informations, vous pouvez attendre le rapport final.» conclu le représentant d’ANAIM à Boussourra.

Amara Touré

About

Check Also

Greve des enseignants : l’autoroute Fidel Castro, pris à l’assaut par les élèves

En dépit de la confusion qui sévit au sein du central syndical de l’éducation, certes …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.