Site d'information générale sur la Guinée!

Pourquoi les filles s’adonnent à l’alcool et le tabac ?

Si hier la consommation de l’alcool, de stupéfiants ou tout autre excitant était l’apanage des seuls hommes, par contre de nos jours, la dépendance à l’alcool et à la cigarette se féminise de plus en plus. Certaines femmes sont exposées au risque que présente cette mésaventure, de façon active ou passive.

Le phénomène est en train de prendre de succès avec les âges différents. De la jeune fille à l’adolescente, jusqu’à l’âge adulte. Cette couche féminine serait-elle en proie à l’épouvantable tentation d’aller vers l’égarement ?

Les lieux de prédilections pour ces personnes sont entre autres, bars et restaurants, motels, hôtels, dancings, plages. Dans ces lieux souvent proscrits, ce sont les femmes qui y rivalisent les hommes à vider les casiers de bières, des bouteilles d’alcool de toutes sortes, accompagnée d’une cheminée ? Elles sont nombreuses ces femmes surtout divorcées et des jeunes filles étudiantes qu’on y retrouve et aux quelles on peut décerner le palme d’or.

Une fois la nuit tombée, il suffit de faire un tour dans certains coins ou recoins de la ville de Conakry de 22 heures, pour être convaincu de ce spectacle désolant. Ces jeunes filles qui se cachent pour mourir, circulent parfois dans de fosses cylindrées avec lunettes fumées, cheveux artificiels, rouge à lèvres seules ou en compagnies des hommes. Ce maquillage n’est donc pas fortuit, il permet de cacher apparemment tout aspect délinquant et d’attirer même les hommes les plus résistibles.

Ce sont des jeunes filles dont l’âge varie entre 16 à 22 ans et les femmes adultes de 35 à 40 via 50 ans qui se livrent sans vergogne à ces vices et dépravation, face aux conséquences ces fâcheuses de l’alcool et du tabac, il est temps de tirer la sonnette d’alarme pour venir en aide à cette génération en perdition. Et pour sauvegarde de nos coutumes, il est temps et très important de s’assurer à l’application de certaines mesures sous le contrôle de la famille et de l’Etat. Car, préserver l’avenir des femmes et des enfants, c’est contribuer efficacement au développement socio-économique de notre pays surtout quand on sait que les femmes représentent presque 53% de la population guinéenne.

Pour Alsény Oumar Sylla, étudiant : De nos jours les filles sont plus que les hommes en matière de l’alcool ou le tabac, parce que, la nouvelle génération est emporter par la vie du satant. Donc, les parents et l’Etat de nous aider, car, la vie d’une fille est extrêmement grave, si elle se donne trot à l’alcool ou le tabac.

BIS          

À propos Auguste

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*