Site d'information générale sur la Guinée!

Mode vestimentaire : Les jeunes filles optent pour les collants

La plus part des jeunes filles de la Guinée Conakry ont voté pour un nouveau mode vestimentaire qui est le port des collants. Ce phénomène se fait ressentir au niveau de toutes les couches féminines. Avant le collant était utilisé pour monter à cheval pour les mesures de sécurité et comme dessous pour les femmes.

Mais, aujourd’hui, c’est tout à fait le contraire, le collant se porte n’importe où et n’importe comment, que ça soit dans les bureaux, les boîtes de nuit, les cérémonies, la journée et même la parfois dans les lieux les plus importants.

Enfants, jeunes et adultes, presque toutes les nouvelles générations le portent. Et pourtant le collant n’est pas fait pour toutes les femmes. Souvent, il est recommandé pour les petites formes puisque celles -là passent inaperçu.

Mais cela ne veut pas pour autant dire qu’il faut le mettre à n’importe quelles heures. Pourtant certains considèrent le collant comme un mode vestimentaire, chez d’autre c’est tout à fait le contraire, le collant doit être mis ou porté  sous les tuniques ou mieux encore le porter la nuit.

Aucune fille ou femme ne doit se sentir obligé d’imiter forcément la mode, mais plutôt voir sa corpulence et sa forme avant tout essai. Le collant est presque aimé par toutes les jeunes filles, parce qu’il est le nouveau look même si certains le trouvent vulgaire et incorrecte.

Fatoumata Yarie Bangoura, étudiante : Moi personnellement je n’aime pas porter le collant, avec ma forme. Porter le collant il avoir une forme qui va avec, sinon tu risques de sortir devant la masse un jour les gens vont te critiqué. Et pour se respecter, il faut s’habillé en tant que responsable de familles, que tu sois jeunes filles ou adultes, il faut toujours donner un bon exemple à ta nation, porter le collant c’est très bon, mais la manière aussi de porter.

Donc, je conseillerais à toutes les filles de bien soigné leurs habillements, car tôt ou tard tu finiras d’être vieille.

BIS

À propos Auguste

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*