Commémoration La République Populaire de Chine faite ces 68 ans de la fondation

Le 1er octobre 1949- 1er octobre 2017 ; il y a de cela 68 ans que la République Populaire de Chine fut fondée sous la direction de son ancien Président, feu Mao Zedong. Pour marquer cette date historique, le gouvernement chinois organise chaque année, une fête commémorative pour rendre  hommage aux initiateurs de cette idée innovatrice allant dans le sens du développement de la Chine en faveur de ses populations.

C’est dans le but de conférer une dimension historique voire internationale à cette date, que l’ambassade de la République Populaire de Chine en Guinée a, sous la houlette de son Ambassadeur, S.E.M. Bian Jianqiang organisé le dimanche, 1er octobre une cérémonie commémorative dans l’enceinte de son siège à Conakry. A cette grandiose cérémonie, on notait la présence remarquée des membres du gouvernement ainsi que des diplomates accréditées dans notre pays. Le chef de fil de l’opposition guinéenne, El hadj Cellou Dalein Diallo avait également pris part à la cérémonie.

A l’entame, l’Ambassadeur de la République Populaire de Chine, S.E.M Bian Jianqiang a rappelé le remarquable progrès de son pays dans la marche vers la modernité  depuis la fondation de la République Populaire en 1949. Le diplomate chinois a, toutefois noté la grande ouverture de son pays au monde entier, il y a de cela 39 ans. Selon l’orateur, toutes ces idées initiées et mises en place par le gouvernement d’alors et appuyées par celui d’aujourd’hui dirigé par le Président Xi Jinping à travers l’initiative de la ‘’Ceinture et Route’’ ont pour fruit notamment l’occupation d’une place de choix dans l’économie mondiale celle qui est la deuxième, le renforcement considérable de la puissance nationale, l’accroissement sans cesse de son influence au niveau international sans oublier l’amélioration des conditions de vie des populations chinoises.

Dans son intervention, le diplomate chinois a également rappelé les relations séculaires entre son pays et l’Afrique. Pour lui, l’Afrique et la Chine sont de vieux amis, des frères et partenaires qui sont liés par des coopérations gagnant-gagnant et le développement commun de leurs populations respectives.

Abordant spécifiquement les relations sino-guinéennes, l’orateur a dit : « Il y a 58 ans, la Guinée a été le premier pays d’Afrique sub-saharienne à établir des relations diplomatiques avec la Chine nouvelle. Depuis, les deux pays se sont toujours témoigné mutuellement sincérité et amitié et se sont toujours traités d’égal à égal. Les relations d’amitié et de coopération sino-guinéennes ont résisté à l’épreuve du temps et des aléas internationaux et se sont consolidées au fil des années. Attachant une grande importance  aux relations entre nos deux pays, la Chine entend travailler en commun avec la Guinée pour valoriser notre amitié traditionnelle et notre complémentarité économique, intensifier la coopération dans tous les domaines et promouvoir la concrétisation en Guinée des acquis du sommet de Johannesburg, afin de réaliser la coopération gagnant-gagnant et le développement  commun au plus grand bénéfice des peuples chinois et guinéen ».

En souhaitant joyeux anniversaire au peuple chinois, le Ministre d’Etat de la Justice et Garde des Sceaux, Me. Cheick Sacko a, au nom du gouvernement du Pr. Alpha Condé exprimé sa satisfaction relative à la cérémonie. Me. Sacko est revenu sur le progrès de la Chine depuis son ouverture au monde entier. Une ouverture qui, selon lui a donné davantage naissance au renforcement de nos liens de coopération et d’amitié.

Ces relations entre Conakry et Pékin dit-il restent un maillon fort dans le processus de développement de notre pays. Car, elles ont permis à la réalisation de plusieurs ouvrages en Guinée entre autres la construction du Palais Sèkhoutouréya, celle du stade de Nongo, la construction de l’hôpital de l’amitié sino-guinéen, de la RTG Koloma, de la Plazza Diamond, le projet de la fibre optique, l’exploitation de la bauxite de Boké, le barrage hydroélectrique de Kaléta sans oublier le lancement des travaux du barrage hydroélectrique de Souapiti pour ne citer que ceux-ci.

 BIS

About

Check Also

Greve des enseignants : l’autoroute Fidel Castro, pris à l’assaut par les élèves

En dépit de la confusion qui sévit au sein du central syndical de l’éducation, certes …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.