Site d'information générale sur la Guinée!

Sport : La défaite du Syli national de Guinée fait couler d’encre et de salive

Après la double défaite de notre équipe nationale, face à la Lybie en Tunisie et la Tunisie en Guinée au compte de la 4ème et  5ème journée des éliminatoires de la coupe du monde Russie 2018 sur un score fleuve de (4-1), certains fanatiques du cuir-rond avouent leur mécontentement.

Amara Touré, journaliste : « Ce qui est déplorable chez ces footballeurs, ils sont dépourvus de l’esprit patriotique et professionnel. Ainsi, c’est comme s’ils ne veulent pas atteindre le sommet de leur métier. C’est-à-dire être animé de l’ambition et de bravoure. Leur prestation contre la Tunisie le samedi dernier, laisse une énorme désillusion pour le football guinéen. En revanche, les autorités du sport doivent cependant mettre les voies et moyens et éventuellement renforcer la discipline pour le rayonnement du sport dans notre pays même pas seulement le football. »

Lamine Soumah, journaliste sportif : « Cette défaite foutaise est partagée entre le coach Mohamed Kanfory Lapé Bangoura et les joueurs. D’un côté, Kanfory Lapé, est un sélectionneur négligeant. Or, dans un combat tous les coups sont permis et aucun point n’est négligeable. Bien sûr qu’un entraîneur est responsable de ses actes amis, il faut faire les choses comme elles se doivent. D’abord, les erreurs techniques que j’ai vues dans le classement du Syli est de voir Alkaly Bangoura au championnat tunisien sur le banc contre la Tunisie. Aussi, mettre Ousmane Baldé, le seul milieu récupérateur au latéral et aligner deux milieu dix. Naby réellement est n° 10 et Sadio Diallo aussi, malgré que lui, peut évoluer au poste d’attaquant. Au côté des joueurs, on constate la Guinée n’a pas de joueurs dignes de football. Puisqu’un footballeur ou un sportif doit se fixer d’abord des objectifs en visant un joueur leader qu’il veut imiter. Comme Karim Benzema du Réal Madrid a fait pour Ronaldo Brésilien et Zidane ; le jeune Kylian M’Bappé pour son idole Thierry Henry, etc.  Mais, en Guinée personne ne cherche à imiter les anciens de Hafia 77 qui sont un bel exemple sur tous les plans sportifs. Nos joueurs aujourd’hui, jouent pour se venger de leurs amis ou aînés ou pour avoir un peu d’argent afin de faire voir par les filles. Mais pas patriotisme dans la tête ni dans le sang ».

BIS

À propos Auguste

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*