Editorial : le barrage de Kaléta dans la tourmente !

Situé à Tondon, dans la préfecture de Dubréka avec une capacité de 240 Mégawatt qui a été lancé en 2015, connait aujourd’hui une réalité à demi-teinte. Décevant ainsi l’attente des millions guinéens.
En effet, depuis quelques semaines, nous constatons avec amertume la coupure intempestive dans les différents quartiers de Conakry. De Kountia à Enta, en passant par Bembeto, Matam jusqu’à Dixinn le délestage raisonne par-ci, par-là ; provoquant dangereusement la quiétude sociale, la bonne circulation voir l’attaque de plusieurs bien publics (électricité de Guinée).
Ces mécontentements sont le fruit d’un espoir déçu sur la portée du barrage de Kaléta ; perçu comme le garant de l’électricité de la capitale et ces alentours. Certes ceci ne réponds guère à cette attente, considérée comme étant une avant-garde des campagnes présidentielles de 2015.
Suscitant à bien l’espoir des populations, le barrage de Kaléta a su renaitre l’électricité guinéenne par l’expertise de la société chinoise, chargée pour la construction d’un tel projet. Quand bien même, nombre de citoyens affichaient une lueur d’espoir dans ce secteur.
En ce qui concerne l’impact de barrage Kaléta : grâce à son fonctionnement, le commerce des moteurs a vu ces ventes à la baisse, les métiers liés à ce secteur en perte de vitesse.
Parallèlement de ce qu’il précède, le barrage de Kaléta ne manque pas pour autant d’atout. Ainsi, il a tout de même permit à la stabilité du courant 8 mois/12 ; la prolifération des activités commerciales liées à la vente des glaces sucrées pour ne citer cela.
A en croire les observateurs, les tribunes permettant de faire circuler l’eau, se vide pendant la saison sèche. Malheureusement il aura en effet, un sérieux impact pour le fonctionnement régulier du barrage. Que faire ?
En dépit de ces multiples conséquences, force est de reconnaitre, que le barrage qui a promis le renouveau électrique à Conakry, a laissé place aux désenchantements, à l’émeute et bien attendu à la critique.
AM Toure

About Augustin

Check Also

Conférence de presse

L’OGDH condamne l’interdiction du droit de manifester L’interdiction des manifestations par le gouvernement à travers …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.