Elections Communales : Matoto, abstention, calme et sérénité

Après plusieurs années, les élections communales se sont finalement tenues sur toute l’étendue du territoire national du pays. Dimanche 4 février. Dans une atmosphère de sérénité et de calme absolument remarquable, plus de 494 milles 474 d’électeurs ont voté pour le parti ou le candidat de leur choix aux urnes.
En attendant la publication des résultats provisoires par la CENI ? Il se confirme que le RPG/Arc- en ciel, l’UFR, l’UFDG, UFR et GA de Domanie Doré, l’ancien ministre des Sports reste les quatre grandes formations de la Commune de Matoto.
Le peuple de Guinée s’est rendu aux urnes le dimanche 4 février dernier pour élire ses maires dans les communes. En claire, le vote s’est bien passé dans un climat serein dans les différents bureaux de vote de la Commune de Matoto.
Engagés et motivés, les citoyens de Matoto ont tôt pris d’assaut les différents bureaux de vote. C’est à 6heures que certains électeurs munis de leurs cartes d’électeurs ont commencé à s’acquitter de leur devoir civique dans le calme, la paix et la sérénité.
Selon certains des bureaux de vote, les citoyens n’ont pas répondu massivement au rendez-vous tant attendue. Malgré un soleil ardant, quand même certains ont puis s’acquitter de leur devoir civique. A en croire ces mêmes personnes a enregistré un léger retard pour le démarrage des opérations dans certains bureaux de vote, l’engouement était le même.
Toute la journée, l’affluence fut remarquable dans certains bureaux de vote, certains voulant accomplir vite son devoir civique et s’occuper du train de la vie.
Ainsi, dans les bureaux de vote de certains circonscription électorale, l’esprit de citoyenneté a prévalu et ce, dans des conditions des plus agréable. L’ordre et la discipline y étaient de mise.
De Gbessia à Lansanyah barrage en passant par Yimbaya Tannerie, Matoto, Sangoyah, Kissoso, Enta, Tombolia et Dapompa, sur la route, ce fut l’habitude train de vie ; car les taxis moto roulaient comme avant pour remplir les poches et les enfants jouaient un peu partout pour combler le néant dans les rues en attendant l’heure des fermetures des bureaux de vote qui était prévu à 18 heures sur toute l’étendue du territoire nationale.
Outre la discipline et le calme observé dans certains bureaux de vote a permis à chaque citoyen de voter sans problème majeure. Disons dans la Commune de Matoto, aucun dysfonctionnement pouvant compromettre le déroulement du scrutin n’a été enregistré.
Quelques minutes, après la fermeture des urnes, c’est-à-dire à 18 heures, le dépouillement à débuter sous l’œil vigilant des délégués des différents acteurs engagés dans la course. Dans cette ambiance bon enfant, l’opération se poursuivra jusqu’à 6heures du matin.
Pendant ce temps, les forces de sécurité mobilisées pour la circonstance veillèrent au grain avec leurs expériences pour la sécurisation du scrutin.
Avec cette ambiance, Ibrahima Baldé étudiant de son état, se dit être fier de voter dans sa Commune dans la paix et surtout dans la tranquillité.
En cela, je demande à tout un chacun de mettre la Guinée devant, c’est-à-dire de faire un vote civilisé. Car, la guerre n’a pas de prix. Alors faisons en sorte que la paix règne dans notre pays pour bâtir une nation très forte et prospère.
Que Dieu bénisse les guinéens et la Guinée.
Amine !

BIS

About Augustin

Check Also

Pr. Alpha Condé, aux populations de Nzérékoré

Après le passage de la maladie d’épidémie à virus Ebola, nous avions pensée qu’il faut …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.