Toutes les plages qui ont été fermées sur instruction du chef de l’Etat sont ouvertes dixit le Gouverneur de la ville de Conakry

Le gouverneur de la ville de Conakry, général Mathurin Bangoura entouré de son cabinet, du porte -parole de la police, du commandant régional de la Gendarmerie ainsi que d’autres personnalités de certains départements a tenu une réunion ce mercredi dans la salle de conférence dudit service en compagnie des chefs de quartier, des gérants des plages pour leur annoncer la réouverture des plages sur instruction du chef de l’Etat le professeur Alpha Condé. Rappelons que c’est à travers des tragédies qui sont passées il Ya de cela 4 ans à la plage de Rogbanè que le chef de l’Etat a décidé de la fermeture de toutes les plages, et aujourd’hui il faut se frotter les mains grâce aux négociations entreprises par le président du conseil de ville auprès du président de la République pour la réouverture des plages qui est effective à compter de ce mercredi 21 mars.
Le gouverneur de la Ville de Conakry a souligné l’importance de la rencontre qui se tient aujourd’hui qui selon lui, est de faire passer le message du chef de l’Etat, car il ya plus de 4 ans que les plages restent fermées. Pour le général, ça été une bataille et le chef de l’Etat soucieux de la sécurité de la jeunesse avait décidé de fermer les plages pour une question de sécurité. Le gouverneur a en outre fait savoir qu’à sa prise de fonction, il lui a été demandé par la haute autorité que pour que les plages soient rouvertes, qu’il fallait tenir compte de l’aspect sécuritaire qui est d’ailleurs une priorité du chef de l’Etat. Selon toujours le gouverneur, nous sommes réunis pour transmettre le message du chef de l’Etat concernant la réouverture de ces espaces de récréation en tenant compte de toutes les garanties pour ne pas se replonger dans le scénario de 2014 avec le drame de Rogbanè.
Le travail technique va commencer à partir de ce jeudi qui reste un facteur important, travail qui se fera en commun accord avec les services de sécurité du gouvernorat et les gérants des plages et à la suite de ça tout va être réglementé et si les normes ne sont pas respectées, je prendrais les dispositions pour les fermer. A précisé le général Mathurin

A Toure

About Augustin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.