Nos marchés, les prix ne vont pas tarder de flamber

En cette veille du mois de Ramadan, les prix des denrées de première nécessité ne vont pas tarder de flamber. Telle est devenue l’habitude de nos sois disant commerçants qui, dès le mois de Ramadan, montrent d’un cran le prix de toutes les marchandises.
Abdoulaye Camara, enseignement : Malgré la conjoncture, les prix restent inchangés. Le marché évolue en fonction de la monnaie, on constate que notre monnaie commence à se stabilisée après l’atteinte du point d’achèvement. On attend impatiemment les résultats de l’élection Communale.

BIS

About Augustin

Check Also

Hausse de carburant : « 8000 GNF ou rien » s’insurge la société civile !

Ils étaient des milliers à manifester de la haute banlieue de Conakry jusqu’à esplanade du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.