Santé : Pharmacie par terre, un péril ?

Il n’est secret pour personne que la commercialisation des produits pharmaceutiques par des non spécialistes continue de plus belle en Guinée aux yeux faibles des professionnels du secteur. Une pratique à haut risque qui, malgré toutes les menaces et interdictions formulées par les autorités est la cause de plusieurs cas d’intoxications médicamenteuses.
Mais d’un autre côté, pauvreté obligeant le citoyen moyen préfère aborder le moindre coût quitte à ce qu’il tire les conséquences fâcheuses après.
Un petit tour au grand marché de la Capitale Conakry Madina, ou les produits médicaux de tous genres se retrouvent sans aucune protection. Aujourd’hui, si le commerce des médicaments est une source de revenus pour les vendeuses ou vendeurs et à accès facile pour les clients.
Il constitue cependant un péril pour la santé publique. Selon un client, c’est très dangereux. Il faudrait que la vente des médicaments soit exclusivement réservée aux professionnels même si c’est vrai qu’au marché la vente est faite par des non professionnels.
L’Etat doit interdire cette vente que moi je considère illicite pour préserver la santé de la population qui, à la rigueur, le guinéen lambda au moyen, lui continue à s’approvisionner dans ces pharmacies par terre ce, malgré les problèmes néfastes.

BIS

About Augustin

Check Also

Insalubrité : Madina, le mur du pont, menacé par la carbonisation des ordures !

On est prévenu ! La question de l’insalubrité à Conakry n’est plus un sujet anodin, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.