Bonfi et Hermakonon, une crise criarde d’eau potable

La Guinée, Capitale du château d’eau de l’Afrique de l’Ouest, la recherche d’eau potable est encore un véritable parcours du combattant. Ceux qui ont la chance d’avoir un véhicule, se procurent un grand nombre de bidons et autres récipients de fortune destinés au stockage et au transport d’eau potable.
Le matin, à Bonfi et à Hermakonon, dans la commune de Matam, en sortant de leur domicile, ils embarquent ces récipients qu’ils feront remplir d’eau avant leur retour à domicile le soir. Mais ceux qui n’ont pas le privilège d’avoir un véhicule et qui ne disposent pas de puits dans leur cour ou à proximité, souffrent plus que tout le monde. Car ils ont tenus de faire transporter par les membres de leur famille et nuitamment, toute la provision d’eau dont ils ont besoin.
Et ces besoins sont immenses. Il leur faut de quoi couvrir les besoins de consommation, de toilette, de lingerie, de cuisson, etc. Mais le problème d’eau ne se pose pas aux seuls habitants de la Capitale, même si, il est vrai, il y revêt d’une acuité singulière. C’est un des enjeux vitaux qui interpellent les responsables des pays en développement, à un moment où les effets conjugués de la mondialisation, de la déforestation et de la pollution invitent les hommes à plus de sagesse.
Oumou Sidibé, résidente à Bonfi : C’est vraiment déplorable, un pays comme la Guinée qui na ni d’eau potable et ni le courant, et ont nous appellent, le château d’eau de l’Afrique de l’Ouest. Nous ici à Bonfi et à Hermakonon, l’eau est une denrée rare, et elles ne viennent à la pompe qu’à 00 heures ou à 1 heures du matin, on à même le temps de dormir bien.
Moi personnellement, j’ai 15 bidons et les sceaux à puisé chaque 5 jours, c’est fatiguant. Nous demandons à l’Etat guinéenne de nous aider, si vraiment notre pays est la Capital du château d’eau de l’Afrique Occidentale, et surtout de venir au chevet des guinéennes. Car, qui parle la vie, parle de l’eau.

BIS

About Augustin

Check Also

Insalubrité : Le marché de Gbessia dans l’insalubrité totale

Pour mieux rendre les marchés de la capitale propre et attirants, les autorités en place …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.