Diplomatie : pascal Boniface échange avec les diplomates guinéens

Le Directeur de l’Institut des relations Internationales et stratégiques (IRIS), le Pr pascal Boniface était en conférence diplomatique ce mercredi 30 Mai 2018 dans l’enceinte du Ministère des Affaires Etrangères et des guinéens de l’étranger sur le thème « le monde de 2018 ».
Une occasion pour les diplomates guinéens de renforcer leur capacité et de les outiller face aux enjeux de la mondialisation et de la globalisation.
D’entrée, le secrétaire général dudit Ministère M Hady Barry a souhaité la bienvenue à la délégation française conduite son Ambassadeur à Conakry jean Marc Grosgurin, avant de toucher le contexte dans lequel le conférencier est assigné. En remerciant ainsi la participation active de l’union Européenne pour la lutte contre la fièvre Ebola en Guinée, M Barry a également mis accent sur l’effort de l’Ambassade de France en Guinée pour l’organisation de cette rencontre.
De son côté, le chef des diplomates français à Conakry jean Marc Grosgurin a particulièrement salué cette initiative entre son pays et la Guinée en vue d’une meilleure coopération entre Conakry et Paris.
En prenant la parole, le directeur de l’Institut des Relations Internationales et stratégiques le Pr Pascal Boniface a en amont scindé la mondialisation en trois catégories, il s’agit entre autres :
1. Le XVème siècle pendant les grandes découvertes où les européens partaient à la connaissance des autres contrées ;
2. Au XIXème siècle avec la révolution industrielle en Europe, lorsque les européens conquirent le monde, le domina outrageusement et le commanda ;
3. La chute du mur de Berlin, qui constitue à la fin du monde bipolaire.
La globalisation un terme souvent employé par les anglo-saxonnes est l’équivalent de la mondialisation demeure concept francophone. Au cours de son exposée, le Conférencier a fait un tour d’horizon sur les aspects historiques, culturels, politique et structurels du monde, un monde archi dominé par les idéologies européocentristes d’où la conférence de Berlin en 1884-1885, aussi la chine et les traités illégaux, les Etats-Unis en guerre entre 1864 et 1865.
Par ailleurs, pascal Boniface étale sa connaissance sur la perception du Multilatéralisme. Le nouveau phénomène du monde sur lequel les sociétés civiles s’expriment de plus en plus, la non maîtrise par les Etats les informations, il se trouve qu’aucun aussi pays n’est isolé sauf volontairement (la Corée du Nord), l’émergence des pays émergents du BRING, tous chapeauté par les crises sécuritaires, surtout depuis après le 11 septembre 2001, le conflit Israélo-palestiniens.
Ces configurations ont certes permis à la réapparition des autres murs dans le monde en occurrence le mur de Jérusalem, de Mexique etc.
Poursuivant son grand oral, le Directeur de l’institut des relations internationales et stratégiques de France, raisonne par le fait que le monde actuel n’est ni bipolaire, ni unipolaire surtout multilatéral, en ce sens où, sur les crises mondiales ou régionales, ne peuvent être résolues par un ou deux acteurs internationaux, d’où la guerre civile syrienne.
En répondant à la question du secrétaire général des Affaires Etrangères, sur les réformes au sein du conseil de sécurité des Nations Unies, le penseur s’est affirmé à titre personnel, que la France son pays est favorable à l’élargissement du conseil de sécurité, sauf certains membres à savoir la chine et les Etats Unis d’Amérique pour des raisons stratégiques.
Concernant l’Afrique, M Boniface a mis en exergue la situation sécuritaire au Mali, qui fragilise l’Etat Malien.
La conférence a pris fin les mots de remerciements du secrétaire général des Affaires Etrangères et des guinéens de l’étranger à l’endroit de l’Ambassadeur jean Marc grosgurin et l’éminent intervenant pascal Boniface.

Amara Touré, depuis les Affaires Etrangères.

 

About Augustin

Check Also

Le président relance l’Usine de Fria (Friguia)

Après le lancement du projet de Dian-Dian à Kamsar, le président de la République Pr …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.