Insalubrité de la ville de Conakry

Le problème d’insalubrité en guinée est une situation de déséquilibre qui s’observe et se vit au quotidien dans notre pays particulièrement dans la ville de Conakry.
Tout le monde connait la décharge publique de la ville de Conakry qui accueille plusieurs millions de tas d’ordures en provenance des cinq communes de Conakry dont (la commune de Kaloum, de Dixinn, de Matam, Matoto et de Ratoma).
Dans plusieurs quartiers de Conakry les populations vivent dans l’insalubrité, les immondices remplissent les caniveaux et les cours d’eau.
Cette situation s’observe par le jet des déchets ménagers dans les lieux non appropries.
Pourquoi les ordures sont-elles jetées dans les rues ou caniveaux par la population de la ville de Conakry pendant la saison pluvieuse ?
En effet les ordures sont jetées dans les caniveaux ou sur les bordures des routes par la population de la ville de Conakry à cause de beaucoup de facteur dont entre autre :
La non existence des dépotoirs d’ordures dans les différents quartiers.
Le manque de civisme de la population face aux différentes sensibilisations.
Ainsi le facteur est beaucoup observes la nuit quand la circulation est moindre pendant la saison pluvieuse, les habitants profitent de la situation en faisant sortir les ordures dans leur concession et leur mettent à la rue, parfois se sont carrément les caniveaux sensés drainer l’eau pluviale qui sont utiliser comme poubelles et les canalisations d’eaux pluviales sont bouchées. Dans ce cas c’est inévitablement l’inondation.
A cause de cette insalubrité chronique dans laquelle beigne la ville de Conakry n’est plus agréable, marcher dans les rues de Conakry sans se boucher les narines relève d’exploit.
Certaines rues sont quasiment fermes à la circulation parce qu’elles sont envahies par des tas d’ordures. Obligeant les automobilistes à faire de grands détours tellement que les tas d’ordures ressemblent à des collines, samedi 2 juin 2018 la circulation de la route de Matoto était bloqué à cause des ordures jettes par les habitants et le même jour à yimbaya il y avait les tas d’ordures au carrefour de ce quartier.
Par temps de pluies Conakry se transforme en océan habites par endroit. Chaque année des morts sont déplorées par dizaine du fait des inondations, la cause est toute simple :
Toute Les canalisations d’eaux pluviales sont bouchées, or, c’est bien connu, on n’arrête pas l’eau qui veut ou qui doit s’écouler, lorsqu’on tente d l’arrêter elle se trouve fatalement une autre voie .la résurgence de certaines maladies mortelles telle que :
La fièvre jaune, le paludisme en dit long sur la saleté de la ville de Conakry, les spécialistes ne les appellent elles pas d’ailleurs les maladies de saleté ?
Comment voulons nous venir à bout de ce fléau alors que nous offrons de bon cœur a son vecteur de se développer ?
Une ville insalubre qui n’accorde aucune attention à son environnement et qui de ce fait expose ses habitants aux maladies et inondations compromet gravement son existence et celle de ses générations futures.

Oulare Soundou

About Augustin

Check Also

Insalubrité : Madina, le mur du pont, menacé par la carbonisation des ordures !

On est prévenu ! La question de l’insalubrité à Conakry n’est plus un sujet anodin, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.