Crise d’eau potable à Conakry

Notre pays, la Guinée qualifiée comme le château d’eau de l’Afrique de l’ouest en raison des nombreux fleuves qui y prennent leur source, la Guinée n’en finit pas pour autant avec les émeutes liées à l’eau potable.
A Conakry et dans d’autres centres urbains de la Guinée, les revendications d’eau potable sont récurrentes.
Dans plusieurs quartiers de la Capitale, l’eau de robinet ne coule pas. Pour se procurer d’une goutte d’eau, il faut passer une longue file d’attente chez les détenteurs de forage avec des bidons et autres. Les citoyens racontent leur calvaire au quotidien et lancent un SOS aux autorités en place.
Aissatou Diallo citoyennne de Matam: « Je pense que les citoyens sont habitués à cette galère et nous prions le bon Dieu de nous venir en aide, ce qui fait mal au cœur certains quartiers ne sont pas privés d’eau. Pourquoi cette discrimination ? Depuis 5ans, pas une goutte d’eau dans nos pompes, nous sommes parfois obligés d’acheter l’eau à travers les vendeurs d’eau dans les charrettes à mille francs par bidon, cela est révoltant, c’est pourquoi je lance un appel aux gouvernements du Prof. Alpha Condé de réunir ses forces pour remédier à cette crise d’eau».
Mohamed Camara, petit Simbaya, étudiant : «Tous les jours je me réveille à 6h après la prière, pour puiser de l’eau dans les forages et des fois les gens se bagarrent pour l’alignement. Car, c’est tour à tour, cette responsabilité incombe aux autorités d’une part et d’autre part c’est les citoyens eux Même dans le sens ils ne payent pas régulièrement les factures et sa trouve que l’Etat n’a pas les moyens de sa politique.
Donc, la problématique de l’eau est un problème à responsabilité partagée. Cependant, l’Etat aussi doit arrêter de faire des fausses promesses aux citoyens.
La crise d’eau potable, est une crise sanitaire. L’accès à l’eau potable est une des réponses à l’amélioration de la santé de la population et donc à lutter contre les maladies. En outre l’accès à l’eau potable améliore la santé des femmes et des enfants et leur autonomie :
Réduction des blessures physiques dues à la manipulation des lourdes charges d’eau.
Diminution des risques d’agression ; les femmes et les enfants se rendent dans les endroits parfois éloignés et dangereux pour se soulager ».

S.Oularé

About Augustin

Check Also

A la rencontre avec l’ex Directeur de SOBRAGUI, ARISKI AZZOUG

A la tête du conseil commercial extérieur français en Guinée plus de quatre ans, ARISKI …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.