Le président relance l’Usine de Fria (Friguia)

Après le lancement du projet de Dian-Dian à Kamsar, le président de la République Pr Alpha Condé avec sa délégation a procédé ce mercredi à la relance de l’usine d’alumine de Fria après 6 ans d’arrêt.
Au cours d cette cérémonie, le directeur Business Alumine de Rusal de la société Uni-Rusal Yakov ITSKOV a mis l’occasion à profit pour rappeler combien de fois la satisfaction est grande quant au retour de l’usine d’Alumine de Fria. Soulignant que le budget s’élève à 123,5 millions de dollars avec 616 unités industrielles, des groupes électrogènes de 60 m de hauteur, 2 compresseurs, 75 unités avec 144 km de chemin de fer qui sont rentrés en valeur pour faire de l’usine de Fria une réalité et aussi avec 25% de pièces de rechange avec 1200 guinéens locaux, 60 experts russes qui travaillent.
En Avril 2016, nous avons établi des installations qui étaient en état critique qui ont été rétablies avec 4 MW d’un groupe électrogène, des équipements nouveaux ont été envoyés et aussi on a fait la reconstruction du chemin de fer. Nous sommes engagés pour rendre l’usine de friguia une entreprise rentable et que la fermeture de l’usine n’a pas été notre décision c’est pourquoi la société a pris le soutien des travailleurs en s’impliquant dans l’électricité, l’eau et payer les taxes locales et il faut savoir que nous présents dans 13 pays dans 5 continents avec 44 usines.
Pour l’Ambassadeur Alexandre Brigadzié, le moment est historique, la renaissance de Friguia qui donne une nouvelle ère à Fria. Cette réalisation est le bonheur et le bien-être de Fria et tout le monde doit s’impliquer pour que l’usine devienne rentable. L’Ambassadeur a toujours parlé des relations entre nos deux pays avant de dire que nous devrions être travailleurs pour que la liberté et le bonheur soient assurés.
Le ministre des Mines et de la Géologie, Abdoulaye Magassouba a dit que la cérémonie est historique pour tout le pays symbole de la prospérité première usine en terre africaine. Après 6 ans d’arrêt et grâce à la clairvoyance du chef de l’Etat qui s’est impliqué auprès des autorités russes pour la relance de ladite usine. Aujourd’hui, nous devons saluer le résultat de l’engagement de la société Rusal pour un cadre avantageux et le travail de Rusal pour la relance effective de l’usine. Quelques individus ont fait que l’usine s’est arrêtée et il ne faut pas que ces choses se répètent et le défi est de s’assurer des bénéfices de ces projets qu’ils s’atteignent le bas peuple.
Très heureux pour la relance de cette usine, le chef de l’Etat Pr Alpha Condé a fait état d’un proverbe qui a coûté la vie à Rusal (Friguia) suite à une grève déclenchée par des syndicats chose d’ailleurs qu’il a souhaité de ne plus revivre ces genres de situations. Il y a 6 ans que l’usine s’est arrêtée dont ce jour est important parce que ça marque un moment inoubliable pour le pays. Le chef de l’Etat a aussi rappelé la tenue d’une table ronde dont les thèmes débattus seront l’emploi des guinéens, le respect du contenu local, la construction des écoles, des infrastructures, centre de santé. Des revendications se fassent qui ne sont pas réelles c’est pourquoi nous allons renforcer la sécurité pour que les miniers travaillent dans la paix. Le président de la République a en outre dit que les guinéens doivent maîtriser la technologie pendant la présence de nos amis, le respect de l’environnement. La force de la Guinée reste l’Agriculture si les mines apportent, la Guinée a 6 milliards d’hectares de terres fertiles ce qui est un atout pour le pays et les miniers vont nous accompagner et surtout faire confiance au gouvernement et surtout le respect du contenu local doit être respecté et l’usine reste utile à Fria et surtout défendre les revendications justes. Nous avons laissé entendre le président de la République.

A Touré

About Augustin

Check Also

Arrêt sur image La Guinée, présentation

Il ne s’agit pas seulement d’aimer son pays, mais il faut le connaitre aussi et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.