La dépigmentation de nos filles

La dépigmentation est devenue une pratique courante chez les jeunes filles en République de Guinée, particulièrement celles de Conakry, la Capitale.
Elles sont nombreuses ces femmes aussi qui jouent à la dépigmentation à Conakry. Ce phénomène consiste à la décoloration par absence ou perte de pigmentation organique dans le corps humain apprend- ton. Sur les causes et conséquences de cette pratique :
C’est tout simplement, une ambition démesurée de certaines jeunes filles d’aujourd’hui, une façon de ce rendre belle et d’attirer l’attention des hommes. C’est tout. Conséquences directes, provoquent plusieurs maladies notamment le cancer de la peau, vergeture d’acné, cancer de peau, les boutons sur le visage, des taches noires entre les doigts et sur le dos.
Interrogée une fille ayant opté pour la dépigmentation, indique : « Moi, je me plais dans ça. Et les hommes m’aiment depuis que j’ai commencé à utiliser les produits cosmétiques la preuve, regardez-moi, je suis claire et propre. La femme, c’est l’entretien, ma sœur. C’est juste se faire plaire aux hommes ».
Une fille ou une femme doit toujours garder l’identité naturelle de sa peau. Mieux, éviter la dépigmentation qui peut causer d’énormes méfaits néfastes sur la peau. Les hommes ne sont pas dupes. Ils pourront toujours vous aimer, quelque soit la couleur de votre peau.
De la femme intellectuelle à la lycéenne, en passant par la ménagère, l’étudiante, les filles de maquis, et autres serveuses de bar, toutes utilisent ces produits pourtant dangereux pour la santé. En Guinée, ce phénomène a pris une allure inquiétante, malgré les conséquences et l’armure de dangers que cela comporte .Les femmes qui font usage de ces produits s’exposent à toutes sortent de maladies dont certains entrainent même la mort. Par ailleurs rien ne nous atteint sans passer par la peau. Elle est une sorte de barrière qui protège l’organisme humain. Et, si cette barrière est détruite, l’intéressé sera exposé à toute sorte de maladies à savoir : Le diabète, les problèmes osseux, le vieillissement de la peau, les complications lors des accouchements et des interventions chirurgicales. Au-delà de ces maux, la peau dépigmentée est très vilaine à voire, c’est pourquoi il n’est pas étonnant de rencontrer des femmes à plusieurs couleurs, avec des visages brulés, des vergetures sur les seins, la poitrine, les cuisses, le tout donnant une odeur puante difficile à respirer.
Quant aux produits utilisés, il fera savoir que ces femmes utilisent des produits comme savon, les crèmes, pommades, et même des injections qui nui à leur santé.
Ces femmes doivent rester naturelles pour leur bien. Qu’on’ soit de teint noir ou clair on serra toujours aimer par les personnes qui nous aiment vraiment sans condition, d’arrêter de vouloir êtres comme les autres, d’aimer et d’avoir toujours fier de ce qu’on à.

Soundou Oularé

About Augustin

Check Also

Insécurité à conakry: le gouvernorat prend des dispositifs !

Face à l’insécurité qui sévit dans la capitale depuis plusieurs semaines, le gouvernorat de la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.