La restauration de la culture de la Basse Guinée une priorité pour ses fils

Les fils et filles de la Basse-Guinée étaient récemment au boulevard Diallo Telly sis à Sandervalia dans la commune de Kaloum. Objectif de cette mobilisation mettre les mains dans les mains pour restaurer la culture afin de réaliser l’unité d’action. Etaient mobilisés pour cette circonstance les cadres, fils et filles de la région de la Basse Guinée, l’honorable Aboubacar Soumah et beaucoup d’autres personnes mobilisées pour la circonstance.
Au cours de cette mobilisation, l’inventeur de l‘écriture ‘’Koré Sèbhèli’’ Mohamed Ben Beintoura Bangoura a à travers un tableau expliqué toute la richesse qui compose cette communauté et surtout son écriture. Expliquant que l’écriture soussou comprend 12 paroles avec 29 alphabets. M. Bangoura a en outre dit que le peuple soussou est un peuple civilisé avec beaucoup d’atouts qu’on doit préserver notamment la paix, l’entente et surtout les mains dans les mains afin de réaliser nos objectifs assignés. Selon l’honorable Aboubacar Soumah, initiateur de cette mobilisation, l’entente, l’union doivent être une priorité pour nous fils et filles de la Basse Guinée. La Basse Guinée est une civilisation, donc nous devrions sortir ensemble et faire en sorte qu’il y a une seule candidature pour la prochaine échéance électorale afin de renforcer notre unité d’action. Nous a laissé entendre l’honorable Soumah.

BIS

About Augustin

Check Also

Kindia : La contradiction persiste sur la désignation Mamadouba Bangoura

La fatidique mise en place des conseillers communaux se solde enfin par la désignation de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.