Kindia Le Kountigui de la Basse Guinée a Kindia pour une sensibilisation

Le Kountigui de la Basse Guinée El Hadj Sekhouna Soumah accompagné d’une forte délégation était dans la capitale de cette région pour une rencontre de sensibilisation des populations de la localité dans le quartier Tafory sous l’arbre à Palabre ou se discutent les problèmes essentiels de la région Au nom des sages de la Basse Guinée, le Kountigui El Hadj Sekhouna a salué la forte mobilisation de la population de Kindia et tous les ressortissants des différentes préfectures de cette région pour leur mobilisation à la présente rencontre. Prenant la parole, El Hadj Sekhouna Soumah a d’abord rappelé l’histoire des grands hommes qui se sont illustrés et beaucoup battus pour la cause de la Basse Guinée et tous ceux qui se sont impliqués pour son développement.
Selon le Kountigui, la création du parti du premier président guinéen feu Ahmed Sékou Touré était en 1935 grâce à l’implication des dignes fils de la Basse Guinée devant la pression coloniale, c’est pour vous dire que la démocratie a été instaurée en Guinée grâce à un engagement des dignes fils de cette région comme pour vous dire qu’il est temps de se donner la main pour la cohésion sociale et l’unité de tous les guinéens. Visiblement réconforté par la forte mobilisation des Kindiakas, le kountigui a souligné aussi que René Caillé est rentré à Boké en 1827 et Dubréka fut la première capitale de la Basse Guinée depuis 1804 donc il est temps de dire que la vente des terrains est en phase d’interdiction partout à travers la ville des agrumes.
Réconforté par cette mobilisation, le kountigui a dit qu’il est temps de nous demander pardon et cultiver l’entente et la cohésion à Kindia et la population d’unir leur force pour que l’amour puisse régner à Kindia afin que cette population connaisse maintenant le développement.

BIS

About Augustin

Check Also

A la rencontre avec l’ex Directeur de SOBRAGUI, ARISKI AZZOUG

A la tête du conseil commercial extérieur français en Guinée plus de quatre ans, ARISKI …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.