Cuba : L’an 60 ça se fête

C’est à la résidence de l’ambassadeur de Cuba à Conakry, sis à la cité ministérielle, dans la Commune de Dixinn que s’est déroulé le 60ème anniversaire de l’indépendance de la République de Cuba, sous la présidence d’honneur de son Excellence, Roberto Rodriguez Pena, ambassadeur de Cuba en Guinée, accompagné par le ministre de la sécurité et de la protection civil, Alpha Ibrahima Keira et plusieurs diplomates accrédités en Guinée.
D’entrée, Roberto Rodriguez Pena, ambassadeur de Cuba en Guinée, se dit très heureux de célébré l’an 60 de l’indépendance de Cuba, de 1959 après la révolution qui a commencé il y a 150 ans. Beaucoup ont été les défis et les obstacles que le peuple cubain devait assumer pour atteindre son indépendance, sa souveraineté et son autodétermination définitive. Malgré le blocus de plus de 55 ans et ses effets négatifs qui ont obstrué le développement économique et social du pays, nous pouvons exprimer avec fierté que la révolution offre à ses citoyens la gratuité dans l’enseignement, les services de santé, dans le domaine de la culture, des sports, de l’assistance sociale et d’autres avantages jamais obtenus dans l’histoire du pays.
A Cuba, il n y a pas d’analphabètes, il n’y a pas de personnes malades sans assistance médicale, il n’y a pas de travail pour les enfants, il n’y a pas de personnes handicapées abandonnées et Cuba interdit la discrimination fondée sur la race, la couleur, le sexe, l’origine ethnique, les convictions religieuses, et toute forme qui affecte la dignité humaine.
Pour le diplomate cubaine, à Cuba, il y a un médecin pour 125 habitants, la mortalité infantile est de 4 pour mille naissances vivantes, la mortalité maternelle est de 20% de naissances vivantes, l’espérance de vie est de 78 ans et la couverture vaccinale est supérieure à 98%. Cuba projette son programme de développement jusqu’en 2030, dans lequel il soutient les objectifs de développement durable visant à éliminer la pauvreté et à protéger la planète, comme il a été approuvé par les Nations-Unies. Il y a une vision médiatique qui viole les droits à la paix, à l’autodétermination et au développement, cependant, Cuba a ratifié 44 des 61 accords du Conseil des Droits de l’Homme. De même, Cuba est disposé à coopérer avec le Conseil des Droits de l’Homme et la communauté internationale.
Dans la même lancé, Roberto Rodriguez Pena, l’ambassadeur de Cuba en Guinée, dira que le Cuba soutient un monde sans armes nucléaires, sans intervention dans les affaires intérieures d’autres Etats, sans racisme, sans rejet des religions, sans violer la souveraineté des pays et pour le respect à l’indépendance et l’autodétermination du peuple. Le Cuba s’oppose au blocus, au terrorisme et à la guerre, qui tue beaucoup d’hommes, de femmes et des enfants. Cuba refuse aussi le modèle qui exclut les traditions et la culture des peuples. Cuba continuera les principes qui régissent sa politique étrangère, poursuivra sa politique indépendante, souveraine, fraternelle et solidaire avec les pauvres de la terre et en particulier avec les peuples d’Afrique. Le gouvernement de Cuba apprécie et maintient une importante collaboration internationale avec la République de Guinée.
Le Cuba a participé à la lutte contre Ebola en Afrique de l’Ouest, à l’opération Miracle en Amérique Latine et dans les Caraïbes, contre le choléra en Haïti et contre les catastrophes naturelles au Pakistan, en Indonésie, au Mexique, en Equateur, au Pérou, en Chili et au Venezuela.
En 60 ans, 400 mille médecins cubains ont été envoyées dans 164 pays. Plus de 8 millions de personnes ont retrouvé la vie grâce aux médecins cubains qui prêtent leurs services en Afrique, en Amérique Latine et les Caraïbes.
Pour finir, l’ambassadeur de Cuba en Guinée, dira que la République de Guinée a été le premier pays d’Afrique à établir des relations diplomatiques avec la République de Cuba le 30 août 1960. Des relations de coopération scientifique et technique ont commencé en 1967 avec l’assistance médicale. Depuis 1960 à l’actualité, environ 1,280 jeunes guinéens ont obtenu leur diplôme dans les différents centres universitaires cubains.
Actuellement, les collaborateurs cubains dans le cadre de la médecine travaillent dans cinq régions de la Guinée et Cuba ratifie sa volonté de renforcer les liens d’amitié et de coopération avec les peuples d’Afrique et de Guinée.
De son côté, le ministre de la sécurité et de la protection civil, Alpha Ibrahima Keira : c’est pour moi un immense plaisir et un grand honneur d’être à vos côtés ce soir à la tête d’une importante délégation gouvernementale, pour partager avec vous ces moments de joie à l’occasion de la fête nationale qui marque le 60ème anniversaire de l’indépendance de votre beau pays.
Je voudrais ensuite saisir cette circonstance festive pour vous adresser au nom de son Excellence, professeur Alpha Condé, président de la République, chef de l’Etat, et au nom du peuple et du gouvernement guinéens, les meilleurs vœux de bonne fête au peuple et au gouvernement cubains, et plus particulièrement à son Excellence monsieur Miguel Diaz Canel, président de la République de Cuba. La célébration de cette mémorable journée est le témoignage du brave peuple cubain à l’égard de ses vaillants fils, qui se sont sacrifié pour la liberté et la souveraineté nationale de la République de Cuba.
Pour le ministre, Alpha Ibrahima Keira, les relations diplomatiques entre la République de Guinée et la République de Cuba sont d’ordre historique et ont marqué de manière positive. Les relations particulières entre les dirigeants Ahmed Sékou Touré et Fidel Castro Ruz ont constitué la preuve tangible, de l’excellence de notre coopération. Ces relations datent de plusieurs décennies et se sont consolidées au fil du temps à travers une coopération fructueuse et exemplaire au bénéfice exclusif de nos deux peuples. Dans ce cadre, la République de Cuba fut l’un des premiers pays à reconnaitre la souveraineté de la République de Guinée avec laquelle elle a établi les relations diplomatiques le 30 août 1960.
Pour finir, le ministre Keira dira que l’assistance médicale du gouvernement cubain à la République de Guinée est le reflet de l’attention toute particulière que nos deux gouvernements accordent au renforcement et à la pérennisation des traditions liens d’amitié et de coopération existant entre la République de Guinée et la République de Cuba.
Je tiens à cet égard, au nom du président de la république et de son gouvernement vous exprimer toute notre gratitude et vous réitérer la ferme volonté du gouvernement guinéen de contribuer davantage au raffermissement des relations entre nos deux pays et nos deux peuples.

BIS

About Augustin

Check Also

Journée mondiale de l’eau au coeur des débats

a célébré le 22 mars 2015, la Journée mondiale de l’eau. Organisée chaque année depuis …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.