23ème édition de la ligue des champions

Horoya AC partage le point avec Espérance de Tunis
C’est dans un stade du 28 septembre que s’est joué le match allé de la ligue des champions entre le Horoya AC de Guinée et le champion en titre, Espérance de Tunis. C’est à 16 heures pile que l’arbitre soudanais, EL FADIL MOHAMED HUSSEIN donne le coup d’envoi entre ces deux grandes formations du football africain.
Espérance de Tunis en l’aise devant le champion guinéen, joue tranquillement son football devant un Horoya AC reculé lors de cette première période. Après 42 minutes jouées, les deux formations jouent pour limiter les dégâts. Mais la bande à Mandela Ockansey appuie sur l’accélérateur pour anéantir la ligne défensive de l’adversaire. C’est la mi-temps, à la reprise, les deux formations reviennent sur le terrain pour ouvrir le score, mais HAC de Guinée devant son président maitrise et prend le jeu à sa commande, Espérance de Tunis très expérimentée surveille bien les couloirs de Horoya AC.
A la 50ème et 51ème mn de jeu, le HAC de Guinée multiplie les occasions de but, par Boniface Haba, le sauveur contre AL NASR de Benghazi et SEBBE BAFFOUR, mais sans danger pour le gardien RAMI JIRIDI, qui a été même le grand bonhomme de cette rencontre.
Espérance de Tunis paniqué et le champion guinéen profite pour ouvrir le score. Boniface Haba prend le jeu à son compte et met l’ambiance dans le jeu. A la 58ème mn, sur un corner tiré de gauche vers la droite, le défenseur Mohamed Lamine Fofana n’arrive pas à cadré sa tête pour ouvrir le score.
A la 61ème mn de jeu, l’attaquant nigérien Simon Boladji fusille le dernier rempart tunisien, mais très sûr de lui, renvoie tout le ballon qui vient vers lui. Le HAC, champion de Guinée et l’Espérance de Tunis, champion en titre jouent un derby sans merci. A la 66ème mn de jeu, sur une erreur de la défense tunisienne, le TGV du Horoya AC, le capitaine Mandela Ockansey ouvre le score (1-0).
Mais le match très loin d’être terminé, les visiteurs très sereins calment le jeu et maitrisent parfaitement leur quart d’heure. Horoya AC, soutenu par le douzième homme prend le jeu en main et Mandela Ockansey face à l’homme à tout faire, le dernier rempart, RAMI JIRIDI bloque tout sur son passage.
Boniface Haba, la nouvelle génération du football guinéen, bute sur le gardien RAMI JIRIDI à la 79ème mn de jeu. A la 90ème + 5, l’Espérance de Tunis sur une combinaison à trois le danger numéro 1 de cette formation tunisienne, en la personne de ANICE BADRI égalise pour les champions en titre (1-1).
Et c’est sur ce score de (1-1) que l’arbitre soudanais siffle la fin du match.

BIS

About Augustin

Check Also

Football : Quelle chance pour nos joueurs locaux dans l’équipe nationale senior ?

Aujourd’hui en Guinée, être dans l’équipe séniore est un véritable problème pour nos joueurs locaux, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.