Mouctar Diallo face à la presse « Avec la gouvernance actuelle, l’espoir se crée chaque jour pour les jeunes »

Le ministre de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, Mouctar Diallo était ce lundi 4 mars 2019, face à la presse pour parler du bilan et les perspectives de son département. C’était dans les locaux d’un réceptif hôtelier de la place en présence de plusieurs de ses collègues membres du gouvernement et des ministres conseillers à la Présidence de la République.
A l’entame de son intervention, il fait savoir que son département a pour mission, la conception, l’élaboration, la mise en œuvre de la politique du gouvernement en matière de jeunesse et de promotion de l’emploi des jeunes et d’en assurer le suivi. « Le Ministère de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes dans une logique de synergie et de coordination avec les autres acteurs a pour rôle de promouvoir l’employabilité des jeunes. C’est-à-dire de contribuer à la création de conditions et à la définition des stratégies d’accueil des jeunes sur le marché de l’emploi. C’est dans ce sens que nous intervenons dans la valorisation et le développement des compétences requises sur le marché de l’emploi ou encore l’approche de travail à Haute intensité de mai d’œuvre pour faciliter l’accès à l’emploi des jeunes diplômés, déscolarisés et non scolarisés de 15 à 35 ans », dit-il. Parlant de la 3ème République, il a mentionné que dès l’entame de son mandat, « notre président a apporté des changements structurels dans le dispositif gouvernemental. Ainsi, en matière de jeunesse, un renversement de paradigme a été opéré pour passer d’une jeunesse de récréation à une jeunesse d’activité et propositions. La question de la jeunesse depuis 2011 devient directement associée à celle de l’autonomisation des jeunes dans un contexte de transformation socio-économique pour une Guinée émergente… ». Poursuivant, il dira que plusieurs actions ont été initiées et réalisées de 2011 à maintenant en faveur des jeunes. Parmi ces réalisations figurent, selon lui, le programme présidentiel des jeunes guinéens au travail : Formation de 1000 jeunes et recrutement de 500 parmi eux à la société CWE et 100 par diverses entreprises en 2011 ; Le projet Espoir des jeunes agriculteurs qui a permis la création de 100 groupements agricoles des jeunes dotés en engins agricoles pour 3000 emplois à créer dans 26 préfectures entre 2011-2015 ; Le projet démarrage qui a permis de financer par Afriland First Bank une première cohorte de 24 projets de jeunes à hauteur de 6 milliards de francs guinéens, grâce à un fonds de garantie mis en place par le gouvernement ; Le projet pavage qui est une innovation de la 3ème République en termes d’aménagement des voiries urbaines, a permis de démarrer l’aménagement de 14 650 mètres carrés de pavés à Conakry ; Le projet Booster les Compétences pour l’Employabilité des Jeunes (BOCEJ), où le gouvernement s’est engagé auprès de la Banque Mondiale sur un accord inédit dans notre pays en faveur des jeunes, à hauteur de 20 millions de dollars (…) S’agissant des perspectives, il a annoncé qu’elles sont nombreuses et variées. « Dans le cadre du programme d’intégration socioéconomique des jeunes (INTEGRA) de contribuer à la prévention et à la limitation de la migration irrégulière en soutenant le développement économique ; La mise en place d’un centre d’incubation d’entreprise à Kindia ; L’aménagement de plages à Ratoma et à Matoto ; L’appui financier aux groupements de jeunes exportateurs de poisson ; La réhabilitation de la laiterie de Pita en faveur des jeunes ; Le pavage des routes secondaires à Matam et Ratoma ; L’installation de 3 boulangeries modernes et ses accessoires dans les villes de Mamou, Dalaba et Pita et de 5 autres à Coyah… ». Avant de terminer, il a clairement affirmé que « le président Alpha Condé a montré que les jeunes de Guinée ne sont ni les damnés encore moins les derniers sur la terre. Avec la gouvernance actuelle, l’espoir est permis, l’espoir se crée chaque jour pour les jeunes, avec les jeunes, par les jeunes eux-mêmes avec des modèles de réussite, des success-stories de jeunes guinéens qui flamboient. Il est indéniable que le Chef de l’Etat a dédié ses mandats aux jeunes et aux femmes. C’est pourquoi en plus de les mettre au cœur de ses priorités en termes de bénéficiaires de ses reformes, l’objectif affiché est de promouvoir leur leadership et en faire des leviers dans le cadre de la vision de transformation de la Guinée, à l’image du projet rajeunir et féminiser l’administration », dira-t-il entre autres.

Toure Amara

About Augustin

Check Also

Journée mondiale de l’eau au coeur des débats

a célébré le 22 mars 2015, la Journée mondiale de l’eau. Organisée chaque année depuis …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.