Carnet de route : l’état piteux des routes Coyah-Forécariah !

Forécariah une ville située à 100 KM de la capitale Conakry, est réputée par ses activités agropastorales et perçue comme l’un des bastions des cadres du pays, est aujourd’hui confrontée aux sérieux problèmes d’infrastructures routières depuis quelques temps.
En effet, de Kiriyah à Maférinyah, en passant Gbéreinyé Bafila, de Fanyé jusqu’à la rentrée de la ville de Forécariah le constat reste amer, sur la mauvaise qualité de l’état de route.
Au cours de notre périple, l’ambiance était de bon enfant, la radio qui répondait sur la plupart des fréquences émises depuis Conakry, un paysage fantastique, orné par la présence des manguiers, des bambous, des cocotiers, aussi caressé de pleine maraichère, bananerai en gestation et le fleuve de Mélankoré ; le tout chapeauté par la végétation extraordinaire de mangrove. Derrière ce fabuleux paysage existe une réalité peu appréciable, c’est-à-dire l’état piteux des voiries menant Coyah-Forécariah.
Très embarrassant, à chaque 100 mètres on y trouve des obstacles routiers, ressemblant parfois aux tranchées. Une véritable galère logistique pourrait certes se poser pour des petits véhicules, les empêchant ainsi de rouler de manière aisée.
A Gbéreinyé Bafila, à moins de 15KM de la ville de Forécariah, on observait les riverains colmater certaines parties de la route, dans le but de se procurer un peu d’argent auprès des usagers. Une habitude perçue salvatrice par les différents voyageurs.
Plus loin, aux yeux de certains détracteurs, la préfecture de Forécariah ou « moriah » regorge de nombreux ressortissants cadres, voir des hauts cadres du pays, souvent à la direction du magistère poste du premier Ministre, des Ministres, des Directeurs Généraux, des chefs d’entreprises pour ne citer cela, peuvent être ainsi pourvoyeur des grands projets, au bénéfice des populations de la préfecture. Malheureusement tel n’est pas le cas pour le moment, sauf quelques exeptions.
En revanche, en Décembre dernier le président de la République Alpha Condé et une grande partie de son gouvernement avait effectué un grand déplacement pour le lancement du projet routier Coyah-Pamalap, qui se finalisera avant le deuxième semestre 2020.

Amara Touré

About Augustin

Check Also

Journée mondiale de l’eau au coeur des débats

a célébré le 22 mars 2015, la Journée mondiale de l’eau. Organisée chaque année depuis …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.