Electricité: 140 ménages benefient l’assistance solaire à forecariah

Dans le cadre de l’électrification rurale, le ministre de l’Energie et de l’Hydraulique, Dr Cheick Taliby Sylla, a procédé le week-end au lancement du courant solaire produit par la société LightBox Africa, dans la préfecture de Forécariah. L’évènement, organisé dans le district de Gbéréyiré Baffila, secteur Tafori, a réuni les responsables de la société LightBox Africa, les autorités préfectorales et communales, ainsi que les communautés villageoises.

Prenant la parole, Michel Cordahi, Directeur Général et fondateur de la société LightBox Africa, a expliqué qu’il s’agit d’un projet de stratégie nationale dans la mesure où les zones rurales sont dans le viseur prioritaire des autorités d’un point de vue développement et ancrage des populations dans leurs localités.

« Je pense que LightBox est un gros vecteur d’ancrage puisqu’en amenant la lumière, le courant électrique dans ces zones qui sont complètement déconnectées du réseau national, on amène un accès à l’éducation, à la formation, à la sécurité et à l’emploi parce que le but est de créer des emplois dans toutes ces localités », dit-il.

Pour sa part, Pierre Fares, chef de projet et fondateur de LigthBox, a fait comprendre qu’il s’agit d’un système de technologie Allemande de haute qualité. « Il a été bien choisi et bien sélectionné en se basant sur les données techniques et environnementales de la Guinée, en tenant compte des données solaires et des données climatiques. La batterie qui a été choisie est une batterie de technologie avancée qui s’adapte aux conditions climatiques difficiles. Elle a une durée de vie de 10 ans », a-t-il fait savoir.

Pour ce qui est du coût, Pierre Fares a annoncé que sa société a développé un système de paiement avec la société de téléphonie Orange Guinée. « Les populations peuvent payer à plusieurs reprises avec comme condition un petit paiement initial et un paiement mensuel sur 4 ans. Après cette phase, le système sera la propriété du client », ajoute l’ingénieur de la société.

A en croire Pierre Fares, il y a environ trois milles villages en Guinée qui sont non électrifiés et sa société entend se mettre à la disposition de l’Etat pour permettre l’électrification de ces villages dont Gbéréyiré représente le projet pilote.

De son côté, Cheick Taliby Sylla, le ministre de l’Energie et de l’Hydraulique, indiqué que le lancement de ce projet s’inscrit dans la dynamique de l’électrification rurale dans notre pays. « 70% de nos populations vivent dans les zones rurales. Et qui parle de développement, parle de l’électricité. C’est pourquoi, nous avons approché la société LightBox pour nous aider à électrifier le plus vite que possible toutes les zones rurales où c’est possible pour donner de l’électricité aux populations (…)

« Nous sommes aujourd’hui en phase de migration énergétique. Le monde entier est en train de migrer vers l’électrification à la base des énergies renouvelables, notamment le solaire, l’éolien qui sont des énergies propres et qui ne polluent pas notre atmosphère », a-t-il dit.

Aux responsables de la société LightBox, le ministre Taliby Sylla recommande l’augmentation du soutien aux communautés. « Le social étant très important dans nos localités, LightBox doit aider les populations dans ce sens ».

Il faut rappeler que pour ce projet pilote, ce sont 140 foyers qui ont été connectés. Selon nos informations, le client déboursera 83.000 GNF par mois pour bénéficier de la lumière en continu.

Nrguinee.net

About Augustin

Check Also

3è mandat : un réseau d’artistes s’insurge contre un éventuel 3ème mandat d’alpha condé !

Un groupe d’artistes constitué en collectif opposé à un 3è mandat pour le président Alpha …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.