Site d'information générale sur la Guinée!

A quand la construction de logements Koloma et Lambanyi ?

Le Pr Alpha Condé, président de la République de Guinée avait reçu en audience dans la soirée du mercredi 1er avril 2015 au palais Sékhoutouréya, sis à Koloma, le PDG de la Société  China Deal Group, YAO TIANPING, qui était venu présenter au chef de l’Etat le projet de construction de deux groupes de logements sociaux. Le premier au centre directionnel de Koloma et le second à  Lambanyi.

Pour des précisions, le centre directionnel de Koloma comportera 25 départements ministériels, des ambassades et un lieu de culte. Et le site de Lambangni qui a une superficie de 200 hectares, ce sont 30.000 logements de R+4 et R+5 pour 100000 personnes qui vont  être construits. Mais sans oublier, il est prévu aussi à Lambanyi, la construction de logements de haut et moyen standings, une école primaire, un lycée, une université, des boutiques, un super marché  et surtout un lieu de culte. Tout ça pour une durée  de quatre (4) ans.

Face aux enjeux que représente  le logement en Guinée, les citoyens se plein.

Mohamed Lamine Sakho, étudiant : Pour moi, c’est une promesse tant que je ne vois pas ses deux sites en chantier. Parce que nous avons un président qui est très fort en promesse, sinon, depuis son accession à la magistrature suprême, il pouvait réaliser en un laps de temps, mais, c’est de prendre des avions et de voyager à chaque instant.

Imaginer combien de foi le guinéen soufre à cause du loyer, moi personnellement je suis à Tombolia avec un ami, dans un rentré et couché, mais nous payons à 150.000 GNF par mois, calculer ça par an. Mais si l’Etat allait construire ses logements, ça va beaucoup aider le guinéen et surtout le développement de notre pays.

Donc, je lance un appel à l’endroit de notre président et son gouvernement que trot de promesse et de voyage met le pays en retard, de ce mettre à la tâche pour rendre heureux ces pauvres citoyens dans les bonnes et meilleures conditions.

BIS      

À propos Auguste

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*