Sport : 22ème Edition de la ligue des champions de la CAF

Horoya AC et ASFAN du Niger se neutralisent
C’est dans un stade mythique du 28 septembre que s’est joué le match retour entre les guinéens du Horoya AC et ASFAN du Niger au compte de la 22ème édition de la ligue des champions de la Confédération Africaine de Football (CAF).
Dès le coup d’envoi, le HAC de Guinée imprima le jeu à son compte, c’est ainsi qu’à la 6ème min de jeu, que le milieu du terrain des rouge-blancs à l’occurrence de BAFFOUR SEBE qui centre pour Mohamed Djibo, mais très lent dans ces actions rate le contrôle du ballon dans le camp adverse.
Bassirou Ouédraogo, le burkinabé de cette formation du HAC de Guinée, sur un geste incroyable touche le poteau gauche du gardien LOSSEINY ISSA DOUMBIA, mais sans danger.
Touché dans leur orgueil, à la 26ème min de jeu, sur une tête à la Didier Drogba, le meneur de jeu de cette formation, SORO SANAN met le dernier rempart du Horoya AC de Guinée, mais très sure de ces gestes met le ballon en corner.
A la 38ème min, après une légère domination des visiteurs, Horoya AC appuie sur l’accélérateur pour aller droit au but, mais la défense solide du ASFAN renvoie tous les ballons dans l’entre jeu.
Ockansey Mandela presque absent dans le jeu se manifeste grâce à tir de 15m, mais le gardien nigérien repousse le ballon.
A la 45ème min +2, l’intenable du jour SOSAH DANIEL trouve la barre transversal du Khadim N’Diaye.
Et c’est sur cette belle action que l’arbitre léonais renvoi les deux formations aux vestiaires sur un score de nul et vierge.
A la reprise les deux formations sortent engagées et déterminées pour la seconde période de cette belle affiche de la ligue des champions de la CAF
A la 50ème min sur une contre-attaque nigérienne, SOSAH DANIEL très rapide et physique enveloppe le ballon, mais heureusement l’international sénégalais Khadim N’Diaye met le ballon en corner avec la plus belle manière.
Sékou Amadou Camara ‘’ Trezéguet’’ rentre à la place de Bassirou Ouédraogo pour redonner un plus, mais HAC joue et ASFAN du Niger maitrise les couloirs.
L’attaquant nigérien très tranchant et remuant, tir un bolide de 15m à la 78ème min de jeu, mais Khadim N’Diaye très vigilant capte et remet le jeu sur les rails.
Et c’est sur ce score de parité que l’arbitre siffle la fin du match en faveur des rouge-blancs de Matam.
Il faut signaler qu’au match aller, le Horoya AC de Guinée avait battu ASFAN du Niger sur un score de (3-1).
BIS

About Augustin

Check Also

Mondial Russie 2018 : les équipes africaines en souffrance et le Sénégal fait l’exploit

Après l’Egypte de Mohamed Salah, le Maroc de Hervé Renard, le Nigeria de Victor Moses, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.