OMVS : Journées de l’OMVS, 2ème édition, la Guinée à l’honneur Un marathon pour débuter ces journées

C’est à l’esplanade du stade du 28 septembre de Conakry, sis à Dixinn, dans la Commune du même nom que la cérémonie a démarré avec les marathoniens venus un peu partout de la Capitale et ceux de l’intérieur du pays.
C’était sous la présidence d’honneur du Haut-Commissaire de l’Organisation pour la Mise en Valeur du fleuve Sénégal (OMVS), HAMED DIANE SEMEGA et certains membres de l’organisation et beaucoup d’autres personnalités.
Après 5 km de marche, les marathoniens se sont donné rendez-vous sur l’esplanade du Cinéma liberté à côté du jardin du 2 octobre.
Après ce long périple, le Haut-Commissaire de l’OMVS, HAMED DIANE SEMEGA a mis l’occasion à profit dire que, cette organisation qui est aujourd’hui une organisation phare des bassins communs en Afrique singulièrement ; à vue le jour le 11 mars 1972 à Nouakchott en Mauritanie, crée par le Mali, la Mauritanie et le Sénégal et rejoint par la suite par la Guinée en 2006 grâce la clairvoyance es autorités.
La Guinée qui, comme vous le savez est le château d’eau de l’Afrique de l’Ouest et aussi l’origine du fleuve Sénégal, c’est pourquoi, il faut rendre hommage aux pères fondateurs de cette organisation notamment, le président Léopold Sédar Senghor du Sénégal, le président Ould Daddah de la Mauritanie et le président Moussa Traoré du Mali ; et rendre grâce également aussi à ceux qui président la destinée actuelle de cette institution singulièrement le Pr Alpha Condé de la Guinée pour le leadership africain aujourd’hui au claire d’un jour nouveau ce désir d’intégration et le président Macky Sall du Sénégal, le président Ould Abdel Aziz de la Mauritanie et le président Ibrahima Boubacar Keita du Mali. Nous fait savoir M. Le haut-commissaire.
Aux dires du Haut-Commissaire de l’OMVS, ces quatre chefs d’Etat, aujourd’hui à la suite de leurs devanciers portent haut et fort le flambeau de l’intégration, dont le slogan est aujourd’hui, comme vous pouvez le lire sur lesThis Short ‘’ l’OMVS, un fleuve, quatre pays, un destin commun’’.
Le haut commissaire a en outre dit que l’intégration qui peut paraître illusoire au regard de la complexité même du concept est en marche depuis fort longtemps autour du bassin du Sénégal. C’est un idéal, de paix de justice, de solidarité qui a fondé la création de cette organisation.
Le marathon à pris fin à la place du cinéma liberté suivi d’une prestation artistique et des questions réponses aux élèves sur l’OMVS.

Ibrahima Sory Bangoura
Naby Moussa Soumah

About Augustin

Check Also

Hand Ball: Tournoi qualificatif des jeux africains zone II La Guinée et le Sénégal se qualifient !

 C’est dans un palais des sports du stade du 28 septembre que la grande finale …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.