: une femme arrêtée pour enlèvement d’une fille à Sandervalia

La scène s’est déroulée entre hier Mercredi 20 juin et ce jeudi 21 juin 2018, lorsqu’une femme d’une vingtaine d’année a été mise aux arrêts par la police de Kaloum pour le kidnapping d’une gosse.
Pour la petite histoire, la présumée coupable du nom d’Aminata est une habituée de la famille de la petite fille volée. Comme prétexte, elle aurait pris l’enfant pour la promenade, une fois Soumah Kadiatou est à sa portée, la voleuse serait partie voir son ex copain du nom de Mohamed au Port Autonome de Conakry, lieu où ce dernier travaille.
Toutes ces stratégies, étaient pour elle d’arnaquer son ex copain et de lui soutirer de l’argent, aussi, lui faire croire qu’ils ont un enfant en commun.
Par curiosité, le pseudo père la demanda, comment s’appelle telle, elle répond, c’est Yakha. Convaincu du manège de son ex copine, Mohamed remettra une somme de 500.000 fg comme indemnité des dépenses effectuées par elle.
Quelques heures plus tard, la voleuse d’enfant réapparait dans la famille de la petite, leur dire qu’elle a déposé l’enfant Soumah Kadiatou, le véritable nom de la petite. Soucieux de sa disparition, les parents de la fille alertent le voisinage, ce qui leur permettra de trouver une piste les menant au Port Autonome de Conakry, lieu de travail du pseudo père.
Une fois sur les lieux, les siens demandaient qu’ils cherchent leur enfant du nom de Kadiatou, les riverains niaient ce nom, lorsque l’otage aurait vu ces connaissances, elle courait à vive allure auprès d’eux.
En revanche, la police en charge de l’affaire s’est saisie du dossier en vue de clarifier cette histoire rocambolesque, qui aura été pour les parents de la fillette Ibrahima Soumah et de Hawa Kaloko un ouf de soulagement.
Affaire à suivre

A Toure

About Augustin

Check Also

Circulation routière : une collision qui entraine la mort de deux personnes

C’est dans les environs de 3 heures du matin que s’est produit un grave accident …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.